Des centaines de restaurateurs de Braga, Porto, Vila Nova de Gaia et Aveiro partiront mercredi dans une caravane avec des bus et des véhicules légers pour la manifestation à Lisbonne organisée par le mouvement civique Pão e Água.

«L'intention de se joindre à la manifestation spontanée du mouvement Pão e Água – prévue pour le 25 novembre – est de pouvoir atteindre l'Assemblée de la République et de faire comprendre au gouvernement que nous sommes des partenaires et que nous voulons à nouveau être importants pour le pays», a déclaré aujourd'hui Daniel. Serra, présidente de l'association nationale des restaurants PRO.VAR.

Le responsable a rappelé qu'en 2015, au moment des élections législatives, l'actuel Premier ministre, António Costa, avait envoyé une lettre aux hommes d'affaires de la restauration disant qu'il «comptait sur eux» et «comptait».

Avec la pandémie actuelle et la crise économique installée dans le pays et dans le monde, PRO.VAR veut se rendre au Premier ministre mercredi, c'est maintenant le moment pour la «restauration de compter sur le gouvernement».

«La restauration compte maintenant sur le gouvernement, car nous sommes importants pour le produit intérieur brut du pays» et parce que nous voulons être à nouveau partenaires du gouvernement », a-t-il ajouté.

Dans un entretien téléphonique avec l'agence Lusa, le président de PRO.VAR, PROmover & InoVAR, Association pour la défense, la promotion et l'innovation des restaurants au Portugal, a déclaré qu'un bus et plusieurs véhicules légers quitteront la ville de Porto à 10h30, du Alameda das Antas. La caravane rejoindra, à 12h00, à la station-service Leiria sur l'autoroute 1 (A1), les autres travailleurs et entrepreneurs du secteur de la restauration à Aveiro, Braga et Gaia, avant de se rendre à Lisbonne pour le déjeuner.

Après avoir été présent dans les rues de Porto, Lisbonne, Faro, Aveiro ou Guimarães, suite à l'annonce de mesures de confinement le week-end à partir de 13h00, le collectif qui rassemble des professionnels du commerce, de la culture, de l'hôtellerie, de la restauration et vie nocturne, sort à nouveau dans la rue ce mercredi pour manifester devant l'Assemblée de la République.

Le chef Ljubomir Stanisic, l'une des voix du mouvement «A Pão e Água», laissera à l'Assemblée de la République plusieurs dizaines de clés de restaurant qui ont dû fermer à la suite de la pandémie et de la crise du secteur, dans le but de sensibiliser décideurs politiques pour la situation.

Les mesures de lutte contre le covid-19 ont paralysé des secteurs entiers de l'économie mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) a averti que la pandémie inversera les progrès réalisés depuis les années 1990, en termes de pauvreté, et accroîtra les inégalités.

Pour le Portugal, le FMI prévoit une baisse de 10% en 2020 et une reprise de 6,5% pour 2021.

Ces prévisions diffèrent de celles du gouvernement portugais, qui anticipe une baisse de l'économie de 8,5% cette année, et une reprise de 5,4% en 2021.

La Commission européenne prévoit une baisse de 9,3% de l'économie portugaise en 2020 et une croissance de 5,4% l'année prochaine.

La pandémie de covid-19 a causé au moins 1 397 322 décès résultant de plus de 59,2 millions de cas d'infection dans le monde, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 4 056 personnes sont décédées des suites de 268 721 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

CCM // JLS

Le contenu Covid-19: Restauration du Nord suit dans une caravane pour la manifestation «Pão e Água» à Lisbonne apparaît d'abord à Visão.