Le secteur national de l’hôtellerie a clôturé l’année dernière avec une perte de chiffre d’affaires totale de 3270 millions d’euros, ce qui représente une baisse de 73% par rapport à 2019, révèle aujourd’hui une enquête de l’Association de l’hôtellerie du Portugal (AHP).

«Nous avons clôturé à 73% [de quebra], soit 3,270 millions de pertes de revenus totales dans l’hôtellerie », a déclaré la présidente exécutive d’AHP, Cristina Siza Vieira, aux journalistes lors de la présentation de l’enquête« Balance 2020 & Perspectives 2021 ».

En ce qui concerne les revenus d’hébergement, la perte totale au niveau national est de l’ordre de 69%.

Selon les données de l’AHP, le taux d’occupation annuel des hôtels était «misérable», s’établissant à 26%, Lisbonne, les Açores, Madère et la région du Nord étant les régions les plus touchées.

«Dans la relative mauvaise […], nous avions l’Alentejo avec la meilleure performance relative en termes de taux d’occupation, toujours autour de 40% », a révélé AHP.

Moins significative a été la baisse du prix moyen par chambre, qui était d’environ 20%, démontrant que, dans les périodes d’ouverture, les établissements hôteliers ne pratiquaient pas des prix significativement plus bas.

Sur le total des répondants, 89% ont indiqué le Portugal comme principal marché en 2020, suivi de l’Espagne (mentionnée par 63% des répondants) et de la France (indiquée par 45%).

«Seuls 27% des répondants ont désigné le Royaume-Uni comme l’un des trois principaux marchés en 2020. […] Le marché intérieur, qui ne représente pas plus de 30% des nuitées, a été présenté comme le marché principal par 89% des répondants, ce qui est un changement de paradigme », a déclaré Cristina Siza Vieira.

Dans les conditions actuelles – frontières fermées, avions terrestres et plan de vaccination en cours – près de 40% des répondants ont admis ne pas rouvrir les portes avant la fin de cette année.

«Ce sera une année très, très timide en termes d’ouvertures. […] Ce sera une année encore pauvre en termes d’offre de logements, car, bien sûr, il y aura encore très peu de demande », a déclaré le président exécutif.

L’enquête a été réalisée entre le 4 et le 28 février, par le Bureau d’études et de statistiques de l’AHP, avec les entreprises touristiques associées et adhérentes aux Moniteurs de Tourisme AHP, de toutes les régions du pays.

MPE // CSJ

Covid-19: Le contenu hôtelier se termine en 2020 avec une perte de 3270 ME de revenus totaux, moins 73% apparaît en premier à Visão.