Dans la lettre à laquelle Lusa avait accès, Paulo Neto Leite, président exécutif de Groundforce, a indiqué que, le 20 octobre, il avait déjà informé l'équipe qu'il ne serait pas possible de «renouveler le contrat de 285 collègues».

Le responsable a exprimé à ces salariés «sa gratitude pour leur travail» et a regretté qu'il n'y ait «pas eu de reprise d'activité pour renouveler leurs contrats».

Pourtant, a écrit Paulo Neto Leite, Groundforce a réussi à renouveler le contrat de 76 travailleurs. «Le renouvellement de ces contrats doit être une source de fierté en ce moment pour nous tous. Bien que nous ne puissions pas renouveler tout le monde, dans le cadre actuel, c'est quelque chose qu'il faut avoir la parfaite notion qu'il s'agit d'un acte de courage des actionnaires, de la direction, de la direction et de tous les employés de cette entreprise », a-t-il souligné.

Le président de Groundforce a également fait le point sur les performances de l'entreprise, soulignant les pertes de facturation que le groupe a subies jusqu'en septembre, par rapport à ce qu'il avait prédit, en raison de l'impact du covid-19.

"La reprise de notre activité se déroule à des valeurs bien inférieures aux dernières prévisions", a-t-il déploré.

«Afin d'avoir une idée de l'impact que nous avons, nous nous sommes préparés et dimensionnés pour atteindre la fin septembre avec un chiffre d'affaires cumulé de 120,5 millions d'euros, avec un total de passagers assistés de 22 millions et un total de 102,8 milliers de tonnes de fret manutentionné », mais en réalité« les chiffres sont très différents, respectivement, 48,5 millions d'euros (58% de moins), 6,3 millions de passagers (70% de moins) et 63 , 1 000 tonnes de fret (36% de moins) », a décrit le gestionnaire.

Ainsi, «l'entreprise a perdu 72 millions d'euros de chiffre d'affaires et a un écart d'environ 30 millions d'euros par rapport à ce qu'elle attendait en EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements). En septembre de cette année, nous avons un EBITDA cumulé négatif de 17,4 millions d'euros, alors que nous devrions avoir un EBITDA cumulé positif de 12,6 millions d'euros », a-t-il déclaré.

«Nous adaptons notre organisation aux temps difficiles, favorisons le dialogue et défendons le plus grand nombre d'emplois. Je ne sais pas combien de temps durera cette crise, ni comment la reprise aura lieu. Mais je suis conscient que nous faisons tout pour préparer l'entreprise aux temps que nous traversons, et aux temps qui sont encore là », a souligné Paulo Neto Leite, dans la même lettre.

ALYN // JPF

Le contenu de Covid-19: Groundforce n'a pas renouvelé un contrat avec 285 travailleurs apparaît en premier dans Vision.