L'Association portugaise de l'hôtellerie (AHP) a déclaré aujourd'hui qu'environ 25% des hôtels avaient été fermés en septembre, en raison de la pandémie de covid-19, mais prédit que le pourcentage augmentera d'ici la fin de l'année.

«L'été était un ballon à oxygène, mais après l'été, un seau d'eau froide est tombé», a déclaré la présidente exécutive (PDG) d'AHP, Cristina Siza Vieira, lors de la conférence de presse pour présenter les résultats de l'enquête «Impact of covid- 19 in Hospitality – 4e phase – Summer Balance / Autumn Perspectives », faite à ses membres, entre le 21 septembre et le 15 octobre.

Selon les données collectées par AHP, en juin 52% des hôtels ont été fermés, mais avec la réouverture de l'espace aérien, la valeur est passée à 30% en juillet, 28% en août et 25% en septembre.

«À partir de septembre, il diminuera (…). La perspective est que le pourcentage d'hôtels fermés augmentera », a-t-il ajouté.

Selon Cristina Siza Vieira, les hôtels dont le fonctionnement dépend beaucoup de l'organisation d'événements, tels que congrès et conférences – principalement des hôtels de ville – ne devraient pas rouvrir leurs portes avant la fin de l'année.

Interrogé sur la possibilité que certains de ces hôtels ferment définitivement leurs portes, en raison de la faillite des sociétés hôtelières, le responsable a déclaré que chez plus de 90% des associés cette question ne se posait pas.

"Il y a des situations d'arrêt brutal d'activité, de fermetures éventuelles, mais ce n'est pas tant toute l'entreprise qui va (en faillite)", a précisé Cristina Siza Vieira, ajoutant que l'hôtellerie au Portugal n'est pas une petite entreprise et se trouve dans une situation d'autonomie positive avec le boom du tourisme ces dernières années.

Le problème, cependant, est lié au maintien des travailleurs, c'est pourquoi la grande majorité des répondants ont déclaré que des mesures de soutien du gouvernement sont toujours nécessaires, notamment en ce qui concerne le maintien de l'emploi.

Selon les données recueillies, 51% des membres de l'AHP n'ont pas l'intention de réduire les effectifs et 45% ont exprimé cette intention.

AHP prévoit que l'hôtellerie clôturera l'année avec une perte de 70% des nuitées, correspondant à moins de 40,6 millions de nuitées.

Le président de l'AHP, Raul Martins, a déclaré cette semaine, dans une interview à Lusa, qu'il estime que la perte de revenus hôteliers en 2020 pourrait être supérieure à 3,6 milliards d'euros, une prévision plus pessimiste que celle de juin. .

La majorité des répondants de l'AHP (27,11%) ont également déclaré qu'ils estiment que ce ne sera que dans la seconde moitié de 2023 que le tourisme reprendra ses activités, au niveau de 2019, même si certains pensent que cela ne se produira qu'en 2024 ( 3,64%).

MPE // JNM

Le contenu Covid-19: Environ 25% des hôtels ont été fermés en septembre et la valeur devrait augmenter apparaît en premier dans Vision.