« Nous avons actuellement 10 communes dans une situation différente du reste du pays », a déclaré la ministre d’Etat et présidence, Mariana Vieira da Silva, lors de la conférence de presse habituelle après le Conseil des ministres réuni à Lisbonne.

Les 268 communes restantes du Portugal continental sont dans la nouvelle phase du plan de déconfinement, en vigueur depuis le 10 juin, avec un allègement des mesures de lutte contre la pandémie de covid-19, a indiqué le responsable gouvernemental.

Concernant les 10 communes soumises aux mesures de la 4ème phase du plan de décontamination, appliquées depuis le 1er mai, Mariana Vieira da Silva a précisé que Sesimbra a enregistré, pour la deuxième semaine consécutive, plus de 240 cas de covid-19 pour 100 000 habitants. , ce sera donc à un niveau de « plus grande restriction », avec notamment la fermeture des restaurants et établissements à 15h30 pendant le week-end.

« Les neuf communes restantes sont dans la phase dans laquelle nous étions avant cette nouvelle phase de déconfinement, de manière générique, ce sont Albufeira, Arruda dos Vinhos, Braga, Cascais, Lisbonne, Loulé, Odemira, Sertã et Sintra », a-t-il souligné.

Alertant sur l’aggravation de la situation épidémiologique, le Ministre d’Etat et Présidence a indiqué qu’il y a cette semaine « un très grand nombre, par rapport à la semaine précédente, de communes en situation d’alerte », sur un total de 20 : Alcochete, Águeda, Almada, Amadora, Barreiro, Grândola, Lagos, Loures, Mafra, Moita, Montijo, Odivelas, Oeiras, Palmela, Sardoal, Seixal, Setúbal, Sines, Sobral de Monte Agraço et Vila Franca de Xira.

« Tous ces conseils – comme vous pouvez le voir sur la carte – pour la plupart situés dans la zone métropolitaine de Lisbonne, sont actuellement en alerte, c’est-à-dire qu’ils comptent plus de 120 cas pour 100 000 habitants ou dans des zones à faible densité [populacional] plus de 240 cas pour 100 000 habitants », a déclaré le responsable du gouvernement.

Malgré la situation « la plus préoccupante » de l’évolution de la pandémie, dans laquelle il est « très difficile » de passer à la phase suivante du plan de déconfinement du Portugal continental, qui était fixée au 28 juin, Mariana Vieira da Silva a souligné la reprise de quatre municipalités, dont Vale de Cambra, qui a été soumise la semaine dernière aux mesures de la phase du 1er mai.

Les trois autres municipalités qui se rétablissent étaient Alcanena, Paredes de Coura et Santarém, qui étaient la semaine dernière en état d’alerte, enregistrant aujourd’hui un taux d’incidence inférieur à 120 cas pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours ou inférieur à 240 s’il s’agit de territoires de faible densité de population.

Pour les communes en 4ème phase du plan de déconfinement, appliqué dès le 1er mai, le télétravail est obligatoire lorsque les activités le permettent ; les restaurants, cafés et pâtisseries sont ouverts jusqu’à 22h30 (à l’intérieur, avec un maximum de six personnes par groupe ; en terrasse, 10 personnes par groupe) ; commerce de détail alimentaire et non alimentaire jusqu’à 21h00 ; spectacles culturels jusqu’à 22h30 ; mariages et baptêmes avec 50% de la capacité; Les Citizen Shops fonctionnent avec un service en face à face sur rendez-vous; la pratique de tous les sports est autorisée, sans public, et la pratique d’activité physique en extérieur et dans les salles de sport.

Dans la nouvelle phase du plan de déconfinement, entré en vigueur le 10 juin, qui s’applique désormais à 268 des 278 communes du Portugal continental, le télétravail est recommandé dans les activités qui le permettent ; le commerce peut fonctionner selon le calendrier de licence respectif ; les restaurants, cafés et pâtisseries (maximum 6 personnes à l’intérieur ou 10 personnes en terrasses) peuvent ouvrir jusqu’à minuit pour l’admission des clients et 1h00 pour la fermeture ; et les équipements culturels peuvent fonctionner jusqu’à 01h00 (l’accès est exclu, à des fins d’entrée, à partir de 00h00), les salles de concert étant limitées à une capacité de 50 %.

D’autres règles qui s’appliquent dans cette nouvelle étape sont que les transports publics peuvent circuler avec une capacité des deux tiers ou à pleine capacité s’ils n’ont que des places assises (taxis et véhicules de transport dans des véhicules non caractérisés de plateformes électroniques – TVDE – avec une capacité limitée pour les sièges arrière); la capacité pour les mariages et les baptêmes reste limitée à 50% de l’espace ; et la pratique du sport peut désormais avoir un public dans le cas du sport amateur, avec des places réservées et une capacité limitée à 33% de l’espace.

SSM // VAM

Contenu Covid-19 : Dix communes sont dans la 4ème phase du plan de déconfinement – ​​Le gouvernement apparaît en premier à Visão.