Les salles de cinéma portugaises, qui ont rouvert le 1er juin, avaient, en deux semaines, environ 4 600 spectateurs, certains vides et d'autres à pleine capacité, selon les données de l'Institut du cinéma et de l'audiovisuel (ICA).

En raison des mesures de confinement de covid-19, les cinémas du Portugal ont fermé en mars et n'ont pu rouvrir que le 1er juin, mais seuls quelques-uns l'ont fait, tout comme les cas des cinémas indépendants Ideal et Nimas à Lisbonne, ou cinéma Trindade, à Porto, les salles UCI Arrábida, à Vila Nova de Gaia, ou celles de l'exposant Castello Lopes, à Guimarães et Torres Novas.

L'ICA a repris les données de l'assistance statistique et révèle que, entre le 01 et le 15 juin, 48 films ont été projetés en salle, regardés par 4 644 spectateurs, ce qui a donné lieu à environ 22 000 euros de billets.

Le film le plus regardé au cours de cette quinzaine a été la production française «Portrait of a Girl in Flames», de Céline Sciamma, avec 1 457 spectateurs, suivie de «Family Romance, LLC», de Werner Herzog, avec 272 spectateurs, et «2001: Odisseia no Espaço », de Stanley Kubrick, montré à la réouverture de Nimas, avec 200 spectateurs.

Avant Covid-19, la fréquentation mensuelle moyenne dans les salles de cinéma était d'environ un million de spectateurs.

Lorsque les cinémas ont fermé en mars, le film le plus regardé par les Portugais jusque-là était «1917», de Sam Mendes, avec plus de 328 000 téléspectateurs. Remplacé maintenant, dans le salon, le film a eu deux séances et n'a été vu que par une seule personne.

Le "Parasitas" primé, de Bong Joon Ho, n'a eu qu'une seule session au cours de cette quinzaine, et a été vu par 60 personnes, et l'animation "The Sheep Choné: The Fifth Strikes Back", de Will Becher, a eu 18 sessions et quatre spectateurs. .

Selon les données les plus récentes de l'ICA, le réseau d'expositions cinématographiques au Portugal compte 150 salles, 537 écrans et plus de 99 000 sièges.

NOS Cinemas est le plus grand exploitant national, avec 219 écrans, ce qui représente 40,9% du total des écrans. Viennent ensuite Cineplace (85 chambres), NLC Cinema City (46 chambres), UCI (45 chambres) et Castello Lopes / Socorama (31 chambres).

Parmi ces exposants, l'UCI a rouvert 11 chambres, Castello Lopes a rouvert par étapes, car certaines chambres se trouvent dans des centres commerciaux de la région de Lisbonne et Vale do Tejo, et Cineplace ne rouvre aujourd'hui que l'enceinte de Guarda.

Parmi les contacts établis par l'agence de Lusa, ni NOS Cinemas ni LNC n'ont révélé de date officielle pour la réouverture des cinémas.

En mars, l'Association portugaise des sociétés cinématographiques (APEC) a demandé au gouvernement des mesures spécifiques pour compenser la fermeture temporaire des théâtres, en raison de la perte de revenus et de charges pour les travailleurs, le loyer et l'entretien.

En 2019, l'exposition de cinéma commercial a généré 83,1 millions d'euros de ventes de billets, dont 50,9 millions d'euros (61,3%) ont été enregistrés dans les 219 cinémas exploités par NOS Cinemas.

Sur ce chiffre d'affaires total, l'exposant UCI a obtenu 9,3 millions d'euros, Cineplace 9,1 millions d'euros, Cinema City 6,1 millions d'euros et Castello Lopes / Socorama, 3,8 millions d'euros.

Selon l'APEC, les sociétés d'expositions de cinéma emploient environ 2000 travailleurs.

SS // MAG

Contenu Covid-19: deux semaines de projection au cinéma totalisent 4 600 spectateurs au Portugal – ICA apparaît pour la première fois à Visão.