Le gouvernement régional des Açores a étendu aujourd'hui la situation de calamité publique pour les îles ayant des connexions vers l'extérieur, et les îles restantes passent de l'état d'alerte à celui de contingence, progressant avec de nouvelles mesures.

Suite à la déclaration de l'état d'urgence sur tout le territoire national, la région autonome des Açores maintient la situation de calamité publique à Santa Maria, São Miguel, Terceira, Pico et Faial, et décrète que Graciosa, São Jorge, Flores et le corbeau doit passer au niveau de contingence.

Après avoir déclaré vendredi que toute la communauté scolaire de l'Escola Secundária da Ribeira Grande serait testée, le gouvernement régional informe aujourd'hui que l'école sera fermée jusqu'au 16 novembre, puisque trois cas positifs ont été détectés, «dont les classes sont en isolement prophylactique ».

Dans un communiqué envoyé aujourd'hui, l'exécutif açorien va de l'avant avec de nouvelles mesures, qui sont en vigueur dans tout l'archipel, entre le lundi 9 novembre et le 30 novembre, telles que «la fermeture des bars et établissements similaires, avec des espaces de danse ».

Les «bars et autres établissements de boissons, avec ou sans spectacle, avec ou sans service de terrasse» ferment à partir de 22h00 et, à partir de cette heure, et jusqu'à 06h00 le lendemain, les stations-service les carburants doivent «maintenir leur fonctionnement, exclusivement dans le but de vendre des carburants et de fournir des véhicules au public».

Les visites des usagers des maisons de retraite médicalisées sont suspendues, «sauf dans des situations exceptionnelles, limitées à un visiteur, pendant des heures restreintes», et dans le respect de toutes les règles de sécurité,

Les centres sociaux seront fermés.

Les événements sportifs et les compétitions n'ont à nouveau aucun public à assister.

La suspension des manifestations publiques promues par les administrations publiques régionales a également été décidée, et il est recommandé aux communes et aux entités privées de se conformer au même principe.

Le gouvernement conseille que les voyages inter-îles soient limités à l'essentiel et que «jusqu'au test de dépistage effectué le 6e jour, les passagers limitent leur voyage à l'essentiel et respectent toujours les règles de distance physique et de port d'un masque.

Les autorités locales sont invitées à «signaler, auprès des forces de sécurité et des autorités de contrôle compétentes, le non-respect des règles».

Actuellement, la région compte 121 cas actifs de covid-19, dont 95 à São Miguel, 15 à Terceira, six à Pico, deux à Faial, et les îles de Graciosa, Santa Maria et Flores en ont chacune un.

Depuis le début de l'épidémie, 441 infections ont été détectées aux Açores par le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, responsable de la maladie covid-19, et 16 personnes sont décédées, toutes à São Miguel.

La pandémie de covid-19 a déjà fait plus de 1,2 million de morts dans plus de 48,7 millions de cas d'infection dans le monde, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 2 792 personnes sont décédées des 166 900 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

ILYD // MSF

Le contenu de Covid-19: Cinq îles des Açores en situation de calamité et le reste se levant pour contingence apparaît d'abord à Visão.