« L’avenir [da indústria] dépend de notre capacité à relever les défis et à saisir les opportunités de la double transition verte et numérique. la pandémie [de covid-19]d’abord, et la terrible guerre déclenchée par la Russie contre l’Ukraine, maintenant, nous ont montré qu’il n’y a pas d’autre choix que d’accélérer cette double transition », a déclaré António Costa lors de la cérémonie d’ouverture de la foire de Hanovre, qui a choisi le Portugal cette année. en tant que pays partenaire, et qui a eu lieu aujourd’hui au Centre des congrès de cette ville allemande.

Avec le chancelier allemand Olaf Scholz et des milliers d’hommes d’affaires allemands qui l’écoutaient dans l’auditoire, António Costa a commencé par aborder la transition verte pour mentionner que l’investissement portugais dans ce domaine « a commencé il y a longtemps ».

« Par conséquent, nous n’avons pas été surpris lorsque la Commission européenne a positionné le Portugal comme le pays de l’UE le mieux préparé pour atteindre les objectifs climatiques de 2030. Les énergies renouvelables représentent déjà 58 ​​% de notre production d’électricité et nous nous engageons à atteindre 80 % d’ici 2026. Nous sommes un référence mondiale dans les solutions d’ingénierie verte », a-t-il indiqué.

Le Premier ministre a également déclaré que « le pipeline de nouveaux investissements grandit chaque jour, notamment avec l’hydrogène vert au premier plan ».

« Nous mettons en place de nouvelles solutions dans le port de Sines, afin de contribuer à la sécurité et à la diversification des sources d’approvisionnement énergétique dans toute l’Europe. Et, à moyen terme, compte tenu de notre position de départ exceptionnelle, de nos excellentes conditions naturelles et des interconnexions prévues, le Portugal sera un exportateur majeur d’hydrogène vert », a-t-il ajouté.

S’agissant de la transition numérique, le chef de l’exécutif a assuré que le Portugal « a gagné une nouvelle centralité » grâce au « câble sous-marin EllaLink », qui « s’amarre sur la côte portugaise reliant l’Europe à l’Amérique du Sud », mais aussi grâce au câble Equiano qui est arrivé « il y a quelques jours seulement » au Portugal pour relier l’Europe à l’Afrique du Sud et le câble « To Africa » qui, l’année prochaine, « assurera la connexion de l’Europe à l’Asie depuis le Portugal ».

« En un mot, le Portugal est relié via des câbles sous-marins directs à tous les continents et aussi au Royaume-Uni. Cela se traduit par des connexions de haute qualité, rapides, stables et sécurisées, qui attirent les centres de données et autres entreprises numériques », a-t-il souligné.

Le Premier ministre a également déclaré qu’en plus des infrastructures, le Portugal a le « troisième taux le plus élevé de diplômés en ingénierie en Europe », un « écosystème dynamique d’innovation qui attire des centres de recherche, de développement et de services du monde entier », le nombre ayant « a doublé au cours des six dernières années ».

« Au Portugal, nous avons des centres d’innovation numérique et des zones franches technologiques pour tester et démontrer les nouvelles technologies. Nous produisons des composants clés pour l’industrie des « micropuces » et développons des technologies de production innovantes dans les domaines de la fabrication intelligente, de l’intelligence artificielle et de l’Internet des objets », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre s’est ainsi adressé aux entrepreneurs pour mentionner que, lors de la foire de Hanovre, ils pourront faire connaissance avec « l’écosystème numérique dynamique » du Portugal, ainsi que ses « technologies de production les plus innovantes ».

Avec le slogan « Le Portugal a du sens », Hannover Messe’22 – considéré comme le plus grand salon industriel au monde – a commencé aujourd’hui et se termine jeudi, après avoir choisi le Portugal comme pays partenaire pour l’édition de cette année.

TA // VAM