Cette fois, l’initiative thématique a « un intense programme de divertissement de trois jours » et divers spectacles, a informé la municipalité de Condeixa-a-Nova, dans le district de Coimbra, dans un communiqué de presse envoyé à l’agence Lusa.

« Après la pause causée par la pandémie, la septième édition prend un sens encore plus grand, car elle marque la réunion de toute la société Condeixense pour célébrer notre héritage historique, notre identité, dans une atmosphère unique et spectaculaire », a-t-il déclaré. président de la Chambre, Nuno Moita, mentionné dans cette note.

Du programme, la municipalité met en évidence le spectacle de clôture, dimanche, à 19h00, par les spécialistes de la légende espagnole, qui présentent « Circus Maximus à la solde de Marco Luceio Flavino ».

C’est « une allusion à la plus grande arène de divertissement, dédiée aux jeux publics qui s’ouvraient par de grands défilés et comportaient des courses de chars dangereuses et parfois meurtrières (charrettes à deux roues tirées par des chevaux) et des spectacles de gladiateurs, en plus d’autres jeux somptueux pour le plus grand plaisir. du public » de la Rome antique.

« Un autre des moments les plus importants a lieu ce jour-là, dimanche, à 11h00, avec le départ de la procession Triunphalis, commençant au Musée PO.RO.S et se terminant à la Chambre (…), avec la participation de dizaines de figurants bénévoles habillés à proprement parler ».

Mais la veille, samedi, à 23h00, le spectacle « Inauguration de la maison avec jardins copiée de la Domus Aurea à Rome » est présenté à la station archéologique de Conimbriga, à côté de Condeixa-a-Velha.

L’organisation a également souligné « la mise en scène qui aura lieu samedi et dimanche d’un baptême romain (dies lustricus), d’un mariage romain (romanae nuptiae) et d’un enterrement romain (romana funera), où les visiteurs découvrent certains rituels qui ont marqué chacun des les cérémonies.

Pendant trois jours, « il y aura des animations constantes sur le site, avec de la musique live, de la danse et du théâtre de rue, en plus des actes de fauconnerie, des artisans travaillant en direct, des gladiateurs et des légionnaires, entre autres », ainsi que des visites guidées de Conimbriga.

Vendredi, à 21h00, les résultats de la dernière enquête archéologique menée à Conimbriga par l’archéologue Ricardo Costeira da Silva, professeur à l’Université de Coimbra, en présence de Vítor Dias et José Ruivo, actuel et ancien directeur du Musée de Conimbriga, respectivement.

Peu avant, à 20h00, l’archéologue Ricardo Macedo, de l’Université de Porto, donne une présentation académique sur les armes, les équipements et les techniques militaires de l’époque romaine.

« L’aperçu d’un empire » est une organisation conjointe de la Chambre Condeixa-a-Nova, du Musée national de Conimbriga et du Turismo Centro de Portugal.

CSS // SS