Toute personne qui doit voyager entre 00h00 le 30 octobre et 06h00 le 3 novembre, date à laquelle la circulation entre les communes sera interdite, a besoin d'une déclaration, les exceptions étant les mêmes que celles appliquées à Pâques.

«Des règles sont prévues dans tout ce qui est similaire à ceux que nous avions à Pâques et, par conséquent, un ensemble d'exceptions du travail et d'autres et exactement la même procédure pour prouver ces exceptions qui a été définie», a répondu la ministre d'État et de la présidence, Mariana Vieira aux journalistes da Silva, lors du briefing du Conseil des ministres la semaine dernière, lorsque la décision a été prise.

Ainsi, il n'est pas possible de sortir de la commune de résidence habituelle, "sauf pour des raisons de santé ou d'autres raisons d'urgence impérieuse". Parmi ces restrictions figurent, selon la résolution du Conseil des ministres:

  • Les professionnels de la santé et autres travailleurs des établissements de santé et de soutien social, ainsi que le personnel enseignant et non enseignant des établissements scolaires;
  • Agents de protection civile, forces et services de sécurité, personnel militaire, militarisé et civil des forces armées et inspecteurs de l'Autorité de sécurité alimentaire et économique;
  • Les titulaires de charges politiques, magistrats et directeurs des partenaires sociaux et partis politiques représentés à l'Assemblée de la République;
  • Les ministres du culte, par accréditation par les organes compétents de l'église ou de la communauté religieuse respective;
  • Personnel de soutien des organes souverains et des partis avec représentation parlementaire, à condition que la relation professionnelle respective soit prouvée par une carte de travailleur ou un autre document approprié;

Les déplacements à des fins d'activités professionnelles ou similaires sont autorisés à condition que les citoyens:

  • Faire une déclaration, sous honneur, si le mouvement a lieu entre des communes limitrophes de la résidence habituelle ou dans la même région métropolitaine;
  • Être muni d'une déclaration de l'employeur, si le voyage n'est pas limité aux zones définies dans le sous-paragraphe précédent.

Sont également autorisés:

  • Les déplacements des mineurs et de leurs accompagnateurs vers les établissements scolaires, les crèches et les activités de loisirs, ainsi que les déplacements des étudiants vers les établissements d'enseignement supérieur ou autres établissements scolaires;
  • Les déplacements des utilisateurs et de leurs compagnons vers les centres d'activités professionnelles et les centres de jour;
  • Les voyages pour assister à la formation et aux tests et examens, ainsi qu'aux inspections;
  • Déplacements pour la participation à des actes de procédure avec des entités judiciaires ou à des actes relevant de la compétence des notaires, des avocats, des notaires, des conservateurs et des officiers de l'état civil, ainsi que pour l'assistance dans les services publics, à condition qu'ils soient munis de la preuve de la nomination respective;
  • Le voyage requis pour quitter le Portugal continental;
  • Voyage de citoyens non résidents vers des lieux de résidence avérée;
  • Voyage pour assister à des spectacles culturels, si le voyage a lieu entre des communes limitrophes de la résidence habituelle ou dans la même région métropolitaine et à condition de disposer du billet respectif;
  • Retour à la résidence habituelle.

Le contenu Ce que vous devez savoir si vous souhaitez ou devez quitter la municipalité le week-end prochain apparaît en premier dans Visão.