Dans un communiqué envoyé à la Bourse de Londres, BP a indiqué que ces pertes millionnaires au premier semestre contrastent avec les bénéfices attribuables de 4 756 millions de dollars (4 042 millions d'euros) obtenus à la même période l'an dernier.

Le chiffre d'affaires total de la société au cours du semestre – janvier à juin – était de 90 730 millions de dollars (77 120 millions d'euros), tandis que les pertes avant impôts sur les six mois s'élevaient à 24 547 millions de dollars (20 864 millions d'euros).

La société versera un dividende de 5,25 $ (4,46 euros) par action au deuxième trimestre contre 10,5 $ (8,9 euros) au trimestre précédent, en raison de la contraction de la demande de pétrole après les annulations de vols. en raison de la pandémie.

La dette nette au 30 juin était de 40900 millions de dollars (34765 millions d'euros), contre 46500 millions de dollars (39525 millions d'euros) l'année précédente et la liquidité atteignait 47 milliards de dollars (39950 millions d'euros) euros).

La compagnie pétrolière estime que la demande mondiale de pétrole brut sera comprise entre huit et neuf millions de barils par jour de moins qu'en 2019 et prévient qu'il existe un risque que la pandémie ait un impact durable sur l'économie mondiale, avec un possible affaiblissement de la demande de pétrole. énergie sur une période de temps prolongée.

Le prix du pétrole était inférieur d'environ 57% – 29,50 $ le baril – au deuxième trimestre par rapport à la même période en 2019.

En plus de la pandémie, le secteur pétrolier a été confronté à des problèmes de nature géopolitique après que l'Arabie saoudite et la Russie ont déclenché une guerre des prix plus tôt dans l'année, qui a été suivie par la pandémie de covid-19 qui a réduit la demande.

Au premier semestre 2020, BP a racheté 120 millions d'actions ordinaires pour 776 millions de dollars (659 millions d'euros) et a procédé à des acquisitions au premier semestre pour 67,656 millions de dollars (57,507 millions d'euros).

Le PDG de la société, Bernard Looney, a déclaré que ces résultats représentaient un autre moment «très difficile» pour l'industrie, mais a noté que la performance de l'entreprise est résiliente, «avec un bon flux de trésorerie et, plus important encore, avec opérations sûres et responsables.

BP a indiqué qu'elle surveillait de près l'impact du covid-19 sur ses opérations mondiales et qu'à ce jour, il n'y a pas eu d'impact opérationnel direct significatif, même si cela pourrait changer pour le reste du troisième trimestre (de juillet à septembre).

Il a également indiqué qu'il apportait un soutien aux communautés dans lesquelles il opère, en accordant des réductions aux services d'urgence et aux agents de santé au Royaume-Uni et aux États-Unis, ainsi qu'en faisant don d'équipements de protection pour la promotion de la santé et l'utilisation de masques en Afrique.

Outre les résultats, la société a déclaré qu'elle prévoyait d'investir environ cinq milliards de dollars (4,25 milliards d'euros) dans des projets à faible émission de carbone d'ici la fin de cette décennie.

MC // EA

BP content annonce des pertes de 18 000 ME au 1er semestre apparaît en premier à Visão.