La XXI Biennale internationale d'art de Vila Nova de Cerveira, qui a débuté en juillet et se termine le 31, compte plus de 100 000 visiteurs en personne et virtuels, a déclaré aujourd'hui le président de la fondation organisatrice.

«La biennale de cette année s'est très bien déroulée, au-dessus des attentes. La biennale s'est déroulée en double format, en personne et, pour la première fois, numérique, ce qui a permis au public de visiter l'événement sur une base virtuelle, de n'importe où dans le monde. Malgré toutes les contraintes causées par la pandémie de covid-19, cette édition a été un succès », a déclaré Fernando Nogueira.

Dans un bilan avec l'agence Lusa, le président de la Fondation de la Biennale de l'Arte de Cerveira (FBAC) a souligné «près de 30 000 visiteurs en personne uniquement dans les espaces d'exposition de Vila Nova de Cerveira».

«Ce nombre n'inclut pas les visiteurs des centres décentralisés de la biennale installés dans les communes de Viana do Castelo, Monção, Vila Praia de Âncora, dans la commune de Caminha, et à Alfândega da Fé, dans le district de Bragança. Nous n'avons pas encore ces chiffres », a-t-il précisé.

Selon Fernando Nogueira, «en format numérique, via les réseaux sociaux, la biennale compte 70 000 vues et environ 3 000 participants en visites virtuelles».

«Au total, nous parlons de plus de 100 000 visiteurs. Pour une première édition dans ce double format, cela nous semble un nombre très encourageant et cela nous laisse d'excellentes perspectives pour continuer à investir dans ce modèle dans le futur », a-t-il déclaré.

En 2018, la plus ancienne biennale de la péninsule ibérique s'est déroulée uniquement en format personne et a reçu cent mille visiteurs.

«Il est pratiquement établi, en termes de direction, que la prochaine édition, en 2022, aura ce format. Cette pandémie a montré que c'est une voie que nous devons emprunter. Il s'agit de mieux s'organiser, de maintenir la forme en face à face », a-t-il ajouté.

Fernando Nogueira, également maire, a déclaré que l'utilisation des médias numériques «est un pari que la FBAC a mis en œuvre ces dernières années dans le cadre de sa stratégie d'internationalisation pour la biennale».

La XXI Biennale internationale d'art de Vila Nova de Cerveira, a ouvert ses portes en juillet, présentant plus de 350 œuvres créées par 370 artistes de 38 pays.

Le programme de l'édition 2020, qui se déroule jusqu'à la fin du mois, comprend une exposition du concours international et des artistes invités, onze projets curatoriaux, des interventions artistiques, des conférences, des conférences et des visites guidées, entre autres initiatives.

Fernando Nogueira a déclaré que la prochaine édition commencera à être préparée en 2021, avec la présentation de «grandes expositions».

Entre autres exemples, il a signalé une exposition du travail d'Helena Almeida qui aura lieu, entre avril et octobre, au forum culturel de Cerveira, également avec une composante numérique et l'exposition «Les femmes artistes de la Biennale», au premier trimestre de l'année prochaine.

Selon le responsable, «le budget biennal est d'environ 300 mille euros».

En octobre, la FBAC a déclaré avoir reçu plus de 58 mille euros du programme gouvernemental de stabilisation économique et sociale, après avoir exclu le financement de la direction générale des arts pour 2020/2021.

En 2019, la candidature du FBAC au Programme d'Appui Durable 2020-2021 de la Direction Générale des Arts (DGArtes) était l'une des cinq considérées comme éligibles au soutien par le jury, mais pour lesquelles aucun financement n'était disponible.

Selon la FBAC, plus de 58 milliers d'euros ont été alloués «dans le cadre de la demande formelle à la ligne de soutien aux entités artistiques professionnelles, gérée par la DGARTES, qui fait partie du programme de stabilisation économique et sociale du gouvernement».

ABC // ACG