S’adressant à l’agence Lusa, Nuno Costa Santos a expliqué que l’événement, qui a lieu pour la première fois sur l’île de Terceira (après quatre éditions à São Miguel), a pour « objectif » d' »associer l’archipel à la littérature et la littérature à l’archipel ” Açorien.

« Il n’y a aucune portée d’une idée. Il y a une révélation et une consécration d’une condition de ce que sont les Açores : un berceau de grands écrivains et un lieu où les écrivains peuvent vivre. Les Açores non seulement comme un musée vivant de la littérature, mais aussi comme une grande résidence au centre de l’Atlantique où l’on peut traverser plusieurs mondes », a-t-il déclaré.

L’archipel des écrivains se tient à Ponta Delgada depuis 2018 et en 2020, en raison de la pandémie de covid-19, l’événement a eu lieu en ligne.

L’édition 2021 a débuté à Ponta Delgada, São Miguel, le 25 novembre, et se terminera dimanche à Angra do Heroísmo, Terceira.

« Ici, nous ne faisons aucune sorte d’adaptation du concept à Terceira, mais consacrons l’idée initiale de l’archipel des écrivains, qui soit dit en passant, est dans le nom lui-même, veut avoir cette ambition archipélagique », a déclaré le organisateur.

Selon lui, l’« objectif » de l’initiative littéraire est d’atteindre « toutes les îles de manière égale du point de vue de la programmation », faisant appel à la « volonté des entités publiques » de comprendre la « cause » qui anime l’organisation. de la fête.

«C’est au fond une cause. Une cause pour une idée et un objectif : transformer les Açores en ce qu’elles sont déjà. Un récit à base littéraire », a-t-il renforcé.

Nuno Costa Santos a défendu que les Açores devaient « se présenter à eux-mêmes et au monde extérieur » comme un « véritable archipel d’écrivains », soulignant que « beaucoup d’auteurs açoriens » « ne sont pas vraiment reconnus ».

« Les Açores doivent se montrer au monde et à tous ceux qui s’intéressent à la culture, en alliant le paysage à la culture. La meilleure façon de le faire à travers ses grands narrateurs », a-t-il souligné.

Dans le programme de l’événement Terceira, l’organisateur a souligné un dîner organisé jeudi par le chef Vítor Sobral, où la « gastronomie a été inspirée par la poésie de Luísa Ribeiro ».

Vendredi, il y a eu une conversation avec Christopher Cerf, parolier de l’émission télévisée pour enfants Rua Sesamo.

Aujourd’hui, une tournée littéraire a eu lieu dans la ville d’Angra do Heroísmo, en passant par des galeries d’art, des cafés, la maison natale de la mère de Fernando Pessoa et d’autres espaces culturels.

Pour aujourd’hui, il y a aussi une conversation avec l’écrivaine américaine d’origine açorienne, Katherine Vaz et un « moment de danse » intitulé « Les écrivains dansent aussi ».

Dimanche, il y aura un hommage à l’écrivain Mário Machado Fraião, une conversation sur « l’étranger Olhar sur les Açores » et le lancement du livre « Filhos da Madrugada », d’Anabela Mota Ribeiro.

RPYP // MSP

Le contenu Archipelago of Writers veut montrer les Açores en tant que « musée vivant » de la littérature apparaît d’abord dans Visão.