Le directeur António Horta Osório sera le nouveau président du conseil d’administration de la société pharmaceutique Bial à partir d’avril, après avoir quitté la présidence exécutive de la banque Lloyds, en remplacement de Luís Portela.

«L’invitation qui m’a été envoyée par Luís Portela est une immense fierté. Bial est l’une des entreprises portugaises que j’admire le plus non seulement pour la mission qu’elle s’est engagée à contribuer à améliorer la santé et la qualité de vie des gens, mais aussi pour le succès qu’elle a obtenu dans la mise en œuvre de sa stratégie », a déclaré Lusa António Horta Osório.

Le gérant remplace Luís Portela, actionnaire majoritaire de Bial et président depuis 42 ans.

«En étroite collaboration avec le PDG [presidente executivo], António Portela, ainsi qu’avec les autres membres du conseil d’administration, j’espère contribuer activement à une amélioration permanente du modèle organisationnel, à maximiser la valeur de l’entreprise à long terme et à renforcer le chemin de l’internationalisation que Bial a engagé avec succès depuis longtemps », ajouta Horta Osório.

«Je crois que mon expérience internationale dans les fonctions exécutives, mais aussi non exécutives, peut être utile à l’entreprise qui est présente sur certains marchés que je connais assez bien», estime le dirigeant.

«Le chemin dessiné par Luís Portela a lancé Bial dans le monde, en faisant une entreprise de renommée internationale et lui permettant désormais d’aspirer à aller encore plus loin», a conclu António Horta Osório.

Interrogé par Lusa sur le départ du conseil d’administration de Bial, Luís Portela a déclaré que cela « était préparé depuis quelques années ».

«J’ai toujours dit que je ne voudrais pas me pérenniser dans le poste et j’avais déjà partagé l’intention de cesser mon activité professionnelle avant d’avoir 70 ans, ce qui arrivera dans quelques mois», a poursuivi Luís Portela.

«J’ai dirigé l’entreprise pendant 42 ans, dont 32 en tant que président exécutif», a-t-il souligné, soulignant que Bial est actuellement «un projet solide, une entreprise d’innovation internationale au service de la santé d’un nombre croissant de personnes» monde.

Elle a souligné qu’elle jugeait «sain» que désormais «d’autres personnes, dotées d’une grande compétence professionnelle, comme António Horta Osório, assument la responsabilité de la diriger et de la développer».

Interrogé sur les projets à court terme, Luís Portela a déclaré qu’il aura désormais «plus de temps» pour se consacrer à la Fondation Bial, qu’il continuera de présider, «qui est une institution de mécénat ayant pour mission d’encourager l’étude scientifique de l’être humain, à la fois physiquement et spirituellement ».

La fondation décerne trois prix dans le domaine des sciences de la santé – le prix Bial de médecine clinique, le prix Bial en biomédecine et le prix Maria de Sousa – et promeut le soutien financier à des projets de recherche scientifique, impliquant plus de 1500 chercheurs de 25 pays.

«Ce sera très gratifiant de pouvoir me consacrer davantage à la Fondation Bial», a-t-il souligné.

De plus, «j’aurai aussi plus de temps pour ma famille et pour me consacrer à mes centres d’intérêt: la lecture, l’écriture et les sujets que j’aime explorer, à savoir la psychophysiologie, la parapsychologie et la spiritualité», a conclu Luís Portela.

En 1979, Luís Portela, alors âgé de 27 ans, rachète la majorité du capital et assume la présidence de la société fondée en 1924 par son grand-père, menant sa transformation en une société pharmaceutique internationale innovante, avec le lancement mondial des premiers produits pharmaceutiques de Recherche portugaise: «un antiépileptique et un antiparkinsonien».

En 2011, il a passé la présidence exécutive à son fils aîné, António Portela, en prenant le poste de «président» de la société pharmaceutique.

La direction compte sur son fils Miguel depuis 2010, «renforçant la présence de la quatrième génération de la famille Portela dans la direction de Bial», précise le groupe.

António Horta Osório, qui sera également le futur président de la banque Credit Suisse à partir de mai de cette année, a commencé sa carrière bancaire chez Citibank en 1987, suivi de Goldman Sachs, à New York et à Londres.

En 1993, il est invité par Emilio Botín à Santander, après avoir créé Banco Santander de Negócios Portugal, devenant vice-président exécutif du groupe Santander en 1999.

En 2010, il assume la présidence exécutive de Lloyds, «après avoir accepté des postes d’administrateur non exécutif à la Banque d’Angleterre, et dans certains grands groupes économiques, comme Exor (holding de la famille Agnelli) et INPAR (holding de la famille Lemann), qui maintient ».

ALU // JNM

Le contenu António Horta Osório remplace Luís Portela au Conseil d’administration de Bial apparaît d’abord dans Visão.