Selon l’éditeur Caminho, ce mois-ci « An Aventura nas Arabias » est publié et, en octobre, « An Aventura na Quinta dos Enigmas » est publié, tous deux illustrés par Arlindo Fagundes, mettant en vedette les amis Teresa et Luísa – les jumeaux -, Pedro , João, Chico et les chiens Caracol et Faial.

A l’agence Lusa, Ana Maria Magalhães a expliqué qu' »Une aventure chez les Arabes » répondait à une demande d’une lectrice, qui s’était rendue exprès avec ses parents au Salon du livre de Lisbonne pour rencontrer les deux auteurs et faire la demande.

« Nous avons ‘Une aventure volante’ dans laquelle entre un prince arabe qui vient au Portugal. Il [o leitor] est allé au salon du livre pour nous proposer de faire un livre dans lequel le prince invite les personnages dans son palais. Nous étions disponibles, nous n’avions aucun engagement, nous avons trouvé l’idée amusante et avons décidé de lui faire plaisir », raconte l’écrivain.

Ce n’est pas la première fois que les auteurs cèdent aux sollicitations et aux nombreuses suggestions des lecteurs, depuis ces quarante années et plus de 60 livres, depuis qu’ils ont lancé « Une aventure dans la ville » en 1982.

Sans hésiter, Ana Maria Magalhães rappelle que « Une aventure dans la Serra da Estrela », le 32e volume, est née « d’une demande insistante de deux garçons qui vivaient dans les montagnes » et que « Une aventure dans le désert », le 21e livre , c’était une réponse à une lettre de São Tomé et Príncipe.

« A été […] une enfant nommée Solange, de São Tomé et Príncipe, qui n’était jamais allée au Portugal et qui a envoyé une lettre demandant expressément une aventure dans le désert, et a insisté pour que des chameaux entrent. […)] Un jour où le livre est sorti, on a frappé à la porte et c’est un monsieur, qui était son père, qui a apporté un sac de café pour la remercier », se souvient-il.

Ana Maria Magalhães, 76 ans, et Isabel Alçada, 71 ans, étaient enseignantes dans une école de Lisbonne lorsqu’elles se sont rencontrées en 1976. Elles ont commencé à écrire des histoires pour captiver les élèves à lire, jusqu’à ce qu’elles décident d’éditer, en 1982, « Une aventure dans la ville ». ”. ”, avec des personnages inspirés par certains élèves.

Ensemble, ils forment l’un des duos bien connus de la littérature portugaise pour enfants et adolescents, et bien qu’ils aient édité d’autres histoires, l’œuvre littéraire la plus connue est la série « Uma Aventura ».

Selon l’éditeur Caminho, les 63 volumes de cette série ont déjà eu plus de 800 réimpressions et tous les livres se sont vendus à environ neuf millions d’exemplaires.

Plus que des statistiques, Ana Maria Magalhães parle de « liens d’affection » qui se sont entretenus au fil des décennies, des sœurs qui ont inspiré les jumelles du livre, et qui les rencontrent régulièrement au salon du livre, aux lectrices qui continuent à envoyer des lettres et à les élèves avec qui ils ont des séances de présentation dans les écoles.

Pendant la pandémie, ces rencontres avec les élèves se sont déroulées majoritairement à distance, par ‘zoom’, ce qui nous a permis de connaître un peu le domicile de chaque lecteur, précise l’auteur.

« Nous avons rencontré des parents, des grands-parents, des petits frères, le chien et le chat, c’était une expérience inattendue et amusante. (…) Cela nous permet aussi d’être à Arcos de Valdevez à neuf heures du matin et, à dix heures et demie, à Faro », a-t-il déclaré.

Les rencontres virtuelles, à travers la fenêtre informatique, ont également facilité le travail d’écriture des deux auteurs.

« Nous avons discuté, une bonne partie du livre a été écrite via ‘zoom’. C’est beaucoup plus agréable en direct, n’est-ce pas ? La personne interrompt, va prendre une tasse de café, échange ses impressions. Mais ce n’est pas possible, il faut s’adapter », a-t-il déploré.

Alors que « Une aventure chez les Arabes » sort, les deux auteurs clôturent l’édition de « Une aventure à Quinta dos Enigmas », à paraître en octobre, et qui emmènera les cinq amis à Sintra, à la Quinta da Regaleira.

SS // GAM

Contenu Ana Maria Magalhães et Isabel Alçada ont deux nouveaux livres pour le 40e anniversaire de « Une aventure » apparaît en premier dans Visão.