Dans une analyse des données de l'INE, le CDD indique que l'IPC de mai ne reflète pas la «dynamique du coût de la vie» que le Mozambique a connue ces derniers mois.

"Dans la conjoncture actuelle de crise économique provoquée par Covid-19, cette déflation n'est pas le résultat d'un excès d'offre de produits sur le marché, mais de la rareté de la demande du fait de la détérioration du pouvoir d'achat des familles, notamment celles à faible revenu" dit cette organisation.

Le CDD note que les produits consommés par les familles à hauts revenus ont subi une baisse des prix, mais les biens achetés par les familles à bas revenus ont connu une forte hausse des prix.

Les crèches et garderies ont connu une déflation de -30,1%, l'enseignement primaire privé a baissé de -24,6%, l'enseignement secondaire du premier cycle privé -14,9%, l'enseignement supérieur privé -14,3% et l'essence – 2,0%.

Contrairement à cette tendance, le prix du sucre brun a augmenté de 11,5%, de l'oignon de 6,5%, de l'huile de cuisson de 3,4%, du grain de riz de 1,7% et du poisson frais de 0,8%.

Dans l'analyse, le CDD appelle à nouveau le gouvernement à «créer et mettre en œuvre une politique de protection sociale pour secourir les familles à faible revenu, de plus en plus étouffées par la crise provoquée par la pandémie de Covid-19».

Le tableau des 29 derniers mois de l'INE IPC montre que le pays a enregistré une déflation mensuelle au milieu de l'année: il en était ainsi en juin 2018 (0,12%) et entre mai et juillet 2019 (0,31%, 0 Respectivement 23% et 0,31%).

Cette fois, «le pays a enregistré (en mai) par rapport au mois précédent (avril 2020) une déflation de l'ordre de 0,6%», principalement en raison de la baisse des prix dans les secteurs de l'éducation (0,32%) et de l'alimentation et les boissons non alcoolisées (0,23%), précise l'INE.

Bien qu'il ne fasse pas référence aux impacts de covid-19 sur les comptes présentés, le document couvre une période durant laquelle des écoles étaient déjà fermées au Mozambique (depuis le 23 mars) comme mesure de prévention des infections par le nouveau coronavirus.

En raison de la suspension de l'année scolaire, plusieurs établissements négocient les frais de scolarité avec les parents.

L'inflation moyenne sur 12 mois a augmenté en mai, passant de 2,73% à 2,78%, demeurant aux alentours de 2,7% depuis novembre 2019.

L'inflation annuelle était de 3,02%, la valeur la plus basse en 2020, et le total cumulé pour cette année, après cinq mois, est une inflation de 1,14%, inférieure à celle de 2018 et 2019 au cours de la même période.

Les valeurs de l'IPC sont calculées à partir des variations de prix d'un panier de biens et de services, avec des données collectées dans les villes de Maputo, Beira et Nampula.

PMA (LFO) // JNM