Dans un communiqué adressé à la Commission du Marché des Valeurs Mobilières (CMVM), «Sonae informe qu'à la date actuelle, elle a formalisé un contrat d'achat et de vente avec Banco BPI en vue d'acquérir, au travers d'une opération réalisée en dehors du marché réglementé, 38 000 000 actions représentant 7,38% du capital et des droits de vote de la société publique NOS, SGPS, au prix de marché ».

A l'issue de cette opération, Sonae se verra attribuer les droits de vote de 306.644.537 actions NOS, représentant une participation de 59,52% dans le capital social et les droits de vote dans NOS: directement en raison de la participation de 7,38%, et indirectement, par le biais du contrôle conjoint exercé par sa filiale Sonaecom via ZOPT, sur 268 644 537 actions représentant 52,15% du capital et des droits de vote de NOS.

Sonaecom détient 50% du capital de ZOPT, qui à son tour détient une participation de 52,15% dans NOS.

Avec la dissolution de ZOPT, Sonae détiendra désormais 33,45% de l'opérateur de télécommunications.

«Sonae informe en outre qu'à la date de l'achèvement de la dissolution de ZOPT, comme annoncé aujourd'hui par Sonaecom au marché, Sonae continuera d'être chargée d'une participation majoritaire dans NOS représentant 33,45% du capital social et des droits de vote dans cette société, en raison de l'attribution directe de ladite participation », conclut le groupe.

Sonaecom a rendu public aujourd'hui «que les actionnaires de ZOPT (c'est-à-dire Sonaecom elle-même, Unitel International Holdings, BV et Kento Holding Limited) ont accepté de prendre les mesures nécessaires pour dissoudre ZOPT, afin que les actifs respectifs, y compris participation à NOS, sont répartis proportionnellement entre les actionnaires de ladite ZOPT ».

Dès que le partage susmentionné aura lieu, «NOS ne sera plus sous le contrôle conjoint de Sonaecom et de l'ingénieur Isabel dos Santos (en tant qu'actionnaire majoritaire d'Unitel International Holdings, BV et Kento Holding Limited)», indique le communiqué. .

«Sonaecom informe en outre qu'il a l'intention de rester un actionnaire de référence de NOS, SGPS, SA et de continuer à assurer un cadre de stabilité actionnariale favorable au développement de son important projet d'entreprise dans le secteur des télécommunications», ajoute-t-il.

Le 15 juin, Sonaecom avait informé que le tribunal central d’instruction criminelle de Lisbonne avait autorisé la ZOPT à exercer les droits de vote correspondants, après que la moitié eut été arrêtée préventivement, à la suite de la publication d’informations sur des stratagèmes prétendument frauduleux impliquant Femme d'affaires angolaise Isabel dos Santos.

Actuellement, ZOPT est détenue à 50% par Sonaecom et l'autre moitié par Isabel dos Santos.

ALU // EA

Contenu Sonae achète 7,38% de NOS et détiendra désormais 33,45% de l'opérateur après la dissolution de ZOPT apparue en premier dans Visão.