L’exposition intitulée « Entre mots et silences – uvres de la collection Norlinda et José Lima », est le résultat d’une initiative de la Fondation D. Luís I et de la Mairie de Cascais dans le cadre du programme Bairro dos Museus, et rester brevet jusqu’au 6 février 2022.

Organisée par Luísa Soares de Oliveira, essayiste et critique d’art, et avec la collaboration d’Andreia Guimarães, directrice du Centro de Arte Oliva, à São João da Madeira, l’exposition rassemble 104 œuvres, dont des peintures, dessins, photographies, sculptures et installations, réalisées par des artistes contemporains portugais et étrangers, dont beaucoup n’ont jamais été montrées à Cascais ou à Lisbonne.

Andy Warhol, Rui Chafes, Júlio Pomar, Victor Vasarely, Helena Almeida, Mário Cesariny, Graça Morais, Amish Kapoor, Adriana Varejão, entre autres artistes, verront leurs œuvres exposées à Cascais, révélant la diversité de cette collection d’art privée en termes stylistiques , temporel et géographique.

Initiée il y a plus de 40 ans par les mains de l’entrepreneur portugais de l’industrie de la chaussure José Lima, la collection Norlinda e José Lima, avec environ 1 300 œuvres de 480 artistes du monde entier, avec la plus grande concentration d’œuvres réalisées au cours des 40 dernières années, est considérée comme l’une des collections d’art privées les plus importantes et les plus complètes du pays.

Les œuvres sélectionnées par Luísa Soares de Oliveira pour cette exposition « contextualisent la collection sous le thème du dualisme entre discours et silence dans l’art contemporain », selon un texte publié aujourd’hui par l’organisation.

« Depuis l’époque moderne, avec l’accent mis sur le sujet, on peut dire que l’art s’articule entre le désir d’établir un récit et l’utopie de l’absence d’interprétation, c’est-à-dire du silence », indique le même texte en curation.

L’exposition occupera les deux étages du Centre culturel de Cascais destinés à la présentation d’expositions temporaires.

« L’art contemporain se caractérise aussi par la liberté intrinsèque à l’acte de créer et d’apprécier l’art. Le public est libre de choisir ses instruments de compréhension de l’expression artistique, et c’est à l’exercice de cette liberté que cette exposition cherche à répondre », souligne le commissaire.

Dans sa construction centrée sur l’art contemporain, la Collection Norlinda e José Lima couvre le panorama de la production artistique nationale et internationale du siècle dernier, avec des œuvres produites entre 1926 et 2019, comprenant différentes formes d’expression, de créativité et de processus artistiques.

« Entre mots et silences — uvres de la collection Norlinda et José Lima » rassemble également des œuvres d’exposants de l’art portugais tels que João Pedro Vale + Nuno Alexandre Ferreira, le collectif Musa Paradisíaca, Fernando Calhau, Gaëtan, Joaquim Bravo, entre autres, des artistes étrangers tels que Nan Goldin, Sol LeWitt, Henri Michaux et Andres Serrano.

« Entre les mots et les silences — uvres de la collection Norlinda et José Lima » sera inauguré samedi en présence des collectionneurs et du conservateur, et sera ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 6h. pm.

AG // MAG

Le contenu Sélection de 104 œuvres de la collection Norlinda et José Lima exposée à Cascais apparaît d’abord dans Visão.