Miguel Gaspar s'exprimait à l'Assemblée municipale de Lisbonne (AML) lors de la discussion sur le programme d'aide à l'achat de vélos, qui dispose d'une dotation financière totale de trois millions d'euros.

La proposition, votée en séance plénière de la LBC, a eu les voix contre du PCP, du PPM et de trois députés indépendants, l'abstention de la PEV et les votes favorables du PS, PSD, CDS-PP, BE, PAN, MPT et huit représentants indépendants.

Selon le document, déjà approuvé par la mairie, le programme dispose d'un budget de 1,5 million d'euros pour l'achat de vélos conventionnels et adaptés pour les personnes à mobilité réduite (électriques ou non), d'un million d'euros pour les vélos assistés. électriquement et 500 mille euros pour les vélos cargo.

Dans le cas des vélos conventionnels, la Câmara de Lisboa soutiendra l'achat de vélos par un remboursement de 50% de la valeur du vélo, jusqu'à un maximum de 100 euros, et les résidents de la municipalité de Lisbonne, étudiants (à partir de 1 . Cycle à l'enseignement supérieur), ainsi que «les travailleurs ayant un lieu de travail habituel dans la municipalité de Lisbonne».

L'aide à l'achat de vélos adaptés classiques "se traduit par l'attribution d'une contribution financière de 75% de la valeur de l'achat respectif, jusqu'à un maximum de 200 euros", lit-on dans le texte de la proposition.

Concernant les vélos électriques, la Câmara de Lisboa (PS) alloue une compensation financière de 50% de la valeur du vélo jusqu'à une valeur maximale de 350 euros, tandis que le remboursement dans le cas des vélos électriques adaptés s'élève à 75%, jusqu'à un maximum de 500 euros.

Quant aux vélos cargo, la commune remboursera aux acheteurs 50% de la valeur du matériel, jusqu'à un maximum de 500 euros.

S'exprimant lors de la séance, le député indépendant Rui Costa (ex-BE), qui a voté contre, a présenté un ensemble de propositions (échecs) qui, selon lui, visaient à «garantir la justice sociale» de la mesure.

L'élu critique a critiqué la valeur accordée par la chambre comme étant la même pour tous, quelle que soit leur situation socio-économique, arguant que «les changements de mobilité se construisent avec tout le monde, pas avec la mode».

Pour le PCP, Fernando Correia a également déploré que le soutien soit le même pour tout le monde et a demandé comment la chambre inspectera si les bénéficiaires restent avec le vélo pendant une période d'au moins deux ans, comme prévu dans le règlement du programme.

De son côté, l'indépendant Rodrigo Mello Gonçalves (ex-PSD) a demandé comment la municipalité allait garantir que les travailleurs de Lisbonne utiliseront le vélo dans leurs déplacements et «pas seulement pour des promenades dans leur commune à la fin de -la semaine".

D'un autre côté, la majorité des partis qui ont voté pour a souligné le fait qu'il s'agit d'une proposition importante pour promouvoir l'utilisation de moyens de transport plus durables dans la ville, contribuant à l'amélioration de la qualité de l'air.

Le programme «les achats de vélos effectués à partir du 3 juin 2020», dans un magasin physique situé dans la commune de Lisbonne, sont éligibles au programme, précise la caméra dans la proposition, ajoutant que «le nombre de soutiens à attribuer au même bénéficiaire est limité à un ».

Pour avoir accès à ce support, le candidat doit soumettre une «candidature électronique sur le site internet de la commune de Lisbonne ou l'envoyer à l'adresse e-mail qui y est indiquée».

Pour l'instant, et jusqu'à la publication des établissements commerciaux adhérant au programme d'autarcie, l'achat peut se faire dans n'importe quel magasin de la capitale. À partir de cette date, l'achat de vélos doit être effectué dans l'un des magasins participants, a expliqué la source de la chambre à Lusa.

TYS // MLS

Le contenu Remboursements de l'aide pour l'acquisition de vélos à Lisbonne à partir d'août – Câmara apparaît d'abord à Visão.