La veillée d’Igor Sampaio aura lieu dimanche à l’Igreja do Santo Condestável, à Lisbonne, à partir de 10h00, et les funérailles, après 14h00, auront lieu au cimetière de Prazeres, a déclaré aujourd’hui une source à la Casa do Artista à Lusa. .

Les funérailles de l’acteur, qui seront enterrées dans la parcelle des artistes, sont précédées d’une messe en présence du corps, qui aura lieu à 14h00 dans cette église située à Campo de Ourique, a ajouté la même source.

Igor Sampaio, 76 ans, qui était également scénographe, costumier et peintre, est décédé vendredi à l’hôpital de S. José, à Lisbonne, où il avait été hospitalisé en urgence mardi, des suites d’un accident vasculaire cérébral (AVC) il a souffert La veille.

Le ministre de la Culture a déploré aujourd’hui la mort de l’acteur, le considérant comme un « exemple discret, de dévouement inconditionnel à l’art et au public » dans un parcours professionnel guidé par « la recherche passionnée de cette vérité naturelle que tout acteur poursuit ».

Dans un communiqué, Graça Fonseca a exprimé son « plus profond regret » pour la mort de « l’acteur, scénographe et costumier dévoué » qui avait une « présence assidue et polyvalente sur la scène des théâtres et dans la fiction télévisée ».

Le parcours professionnel d’Igor Sampaio a également été guidé, « dans les différents contextes dans lesquels il a travaillé, par la recherche passionnée de l’émerveillement, du rire, de l’agitation et de la résilience », ajoute la note gouvernementale qui adressait « des condoléances » à la famille et aux amis de l’acteur.

Né à Ponta Delgada, le 29 décembre 1944, Igor Sampaio a fait ses débuts professionnels dans un magazine de théâtre en 1967, et a travaillé comme assistant de scénographie au Teatro Monumental.

Depuis lors, parallèlement à l’interprétation, il a conçu des costumes et des décors dans plusieurs spectacles à la Casa da Comédia dans des pièces telles que « A Cabeça do Baptista », « Sacrilégio », « Blood Tie », « Les cent pièces d’or » ou « O rapto de la ciboulette ».

Dans les années 1970, il fait partie de plusieurs castings de théâtre de magazines, dans des pièces telles que « O bombo da Festa » ou « Rei capitaine soldat voleur », dans une carrière artistique qui passe également par le Théâtre National D. Maria II, dont il faisait partie de 1979 à 2001.

Teatro Aberto et Teatro da Trindade ont été d’autres scènes sur lesquelles il a marché, ayant, ces dernières années, été un habitué de A Comuna, où, dirigé par João Mota, il a interprété des œuvres telles que « Os pointings by Trigorin » (2018) ou  » Comme artimanhas de Scapin » » (2020), précise le ministre.

Acteur transversal, Igor Sampaio faisait partie du groupe de danse « Verde Gaio » et était régulièrement présent à la télévision, notamment dans des feuilletons et des séries.

« Le banquier du peuple », « Vidas de sal », « Ballet Rose », « Lusitana Paixão » ou « Vieux amis » sont quelques-unes des œuvres auxquelles il a participé à RTP. Igor Sampaio a également montré son visage dans des formats sur SIC et TVI, tels que « Laços de Família », « Perfeito Coração », « Equateur », « Morangos com Açúcar » ou « Mulheres », feuilleton actuellement à l’affiche.

CP // MV

Le contenu Óbito/Igor Sampaio : Les funérailles ont lieu dimanche pour le Cemitério dos Prazeres apparaît en premier à Visão.