Le chef de l’État est arrivé lundi soir à Funchal pour les célébrations du 10 juin, qui en 2020 n’ont pas eu lieu dans la région autonome de Madère en raison de la pandémie de covid-19.

Selon l’ordre du jour divulgué aux médias, son programme officiel à Funchal commence aujourd’hui par un déjeuner avec des membres de l’Assemblée législative régionale de Madère, au Palácio de São Lourenço, résidence officielle du représentant de la République pour cette région autonome, Ireneu Cabral Barreto.

Dans l’après-midi, le président de la République déposera une gerbe au Monument à l’émigrant madérien, de Funchal à la municipalité de Câmara de Lobos, pour marquer la Journée internationale des océans, avec des présentations de projets et d’initiatives dans ce domaine.

Le ministre de la Défense nationale, João Gomes Cravinho, sera également à Câmara de Lobos, où un protocole de coopération sera signé entre l’état-major général des forces armées, le gouvernement régional de Madère, l’Université de Madère et l’Agence régionale pour la Développement de la Recherche, de la Technologie et de l’Innovation, avec le nom “Atlântica Sentinel”, et un autre entre le Gouvernement Régional et l’association d’entreprises Fórum Oceano.

Marcelo Rebelo de Sousa sera également présent à la remise d’un prix littéraire pour les jeunes faisant allusion à la Journée du Portugal, avant de dîner avec des membres du gouvernement régional de Madère dirigés par Miguel Albuquerque, au Palais de São Lourenço.

Mercredi, le programme prévu comprend, entre autres, l’habituelle cérémonie militaire de levée du drapeau national, sur la Praça do Município, et la participation du chef de l’État à l’initiative des Forces armées « Alist pour un jour » et au lancement d’un livre sur l’autonomie de Madère, à l’Assemblée législative régionale.

Le jeudi 10 juin, la cérémonie militaire commémorative de la Journée du Portugal, de Camões et des communautés portugaises aura lieu sur la Praça da Autonomia et l’Avenida do Mar, à Funchal.

Le président de la République et le docteur Carmo Caldeira, directeur du service de chirurgie de l’hôpital Dr Nélio Mendonça, que Marcelo Rebelo de Sousa a choisi pour présider le comité d’organisation des célébrations de la Journée du Portugal, interviendront lors de cette cérémonie.

Ce choix avait été annoncé en mars par la Présidence de la République, à travers une note dans laquelle elle précisait que le chef de l’Etat souhaitait, dans cette situation de pandémie, « rendre également hommage aux professionnels de santé ».

En 2020 et 2021, la pandémie de covid-19 a interrompu un modèle lancé par Marcelo Rebelo de Sousa au début de son mandat, en 2016, avec le premier ministre, António Costa, pour célébrer la Journée du Portugal, avec des cérémonies sur le territoire national et avec les communautés d’émigrants à l’étranger, avec la présence des deux.

En 2016, les célébrations ont eu lieu entre Lisbonne et Paris, en 2017 elles ont commencé à Porto et se sont poursuivies à Rio de Janeiro et São Paulo, Brésil, en 2018 elles étaient entre Ponta Delgada, aux Açores, et la côte Est des États-Unis of America, et en 2019, ils ont commencé à Portalegre et se sont terminés au Cap-Vert, Praia et Mindelo.

En 2020, les commémorations du 10 juin étaient prévues à Madère et en Afrique du Sud, mais le président de la République a choisi de marquer la date par une « cérémonie symbolique » au monastère des Hiéronymites, à Lisbonne, avec seulement six invités.

Cette année, les célébrations du 10 juin se poursuivraient à Bruxelles, avec des résidents portugais en Belgique, coïncidant avec la fin de la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne, mais ce programme à l’étranger a finalement été annulé en raison de la situation sanitaire locale.