L’Association Montalegre Com Vida a organisé une «veillée» samedi dernier pour montrer que Covid-19 n’a pas modifié le sentiment d’opposition totale aux projets de mine de lithium à ciel ouvert dans l’arrondissement.

Les préoccupations des militants portent sur «l’incompatibilité» de l’activité minière aux côtés des sites classés au patrimoine mondial de l’agriculture.

Il y a aussi une odeur de «sous-traitance» dans la licence accordée à Lusorecursos Portugal Lithium, une entreprise sans antécédents (cliquez ici).