1-1-e1669908198824-png
lula_da_silva_brasil_4-6406930-9433537-jpg

Lula da Silva termine sa campagne dans une ambiance de fête

Lula da Silva n’a pas pris la parole le jour de la réflexion, mais a défilé dans une voiture découverte aux côtés du candidat au gouvernement de l’État de São Paulo du Parti des travailleurs (PT), Fernando Haddad, du candidat au sénat Márcio França et le candidat à la vice-présidence dans sa candidature, Geraldo Alckmin.

D’autres hommes politiques faisant partie du courant progressiste qui tente de remplacer le président et candidat à la réélection, Jair Bolsonaro, et ses partisans au gouvernement et au Congrès, tels que les candidats à la députation fédérale Guilherme Boulos et Sonia Guajajara, étaient également présents. .

Dans l’acte, des centaines de personnes ont dansé dans une ambiance de carnaval, ouvrant l’espace pour le passage du véhicule de Lula da Silva, faisant des gestes avec leurs mains imitant la lettre L, l’initiale du nom du candidat.

Les partisans de l’ex-président brandissaient des drapeaux rouges aux accents verts et jaunes, ainsi que des travailleurs faisant la promotion des campagnes pour les candidats de gauche et leurs drapeaux colorés.

Letícia Caroline Nogueira, 34 ans, du mouvement des sans-abri, a tenu un drapeau du PT sur la Rua Augusta en attendant l’ancien président à la veille de ce qu’elle a appelé un « jour décisif » car « demain c’est Lula ».

« Pour notre logement, je soutiens Lula. Nous déménageons de l’endroit où nous vivons et j’espère qu’il nous aidera à trouver une maison. Ce sera une victoire au premier tour, c’est Lula », a-t-il déclaré.

La marche sur la Rua Augusta pourrait être l’acte final de la campagne présidentielle car Lula da Silva a de fortes chances de l’emporter au premier tour puisqu’il conserve 48% des intentions de vote, selon les derniers sondages, et doit obtenir plus de 50% des voix pour commander à nouveau le Palácio do Planalto, siège du gouvernement brésilien, à partir de 2023.

Le lieu choisi est très proche de l’endroit où le Parti des travailleurs (PT) compte organiser une fête dimanche soir, sur l’Avenida Paulista, lorsque les résultats des urnes seront connus et si la victoire de l’ex-président se concrétise.

Claudia Piccine, 47 ans, a déclaré qu’elle espérait que les élections se termineraient dimanche, mais croyait qu’il y avait une forte possibilité d’un second tour.

« Je voulais me réveiller lundi avec l’espoir d’un Brésil meilleur et faire de nouveaux projets », a déclaré l’électeur de Lula da Silva.

« Si je gagne demain, je serai là. Où que tu sois, je serai. Je suis fier d’être pauvre et périphérique et j’ai vu les changements dans le gouvernement de Lula, l’accès à l’éducation et les opportunités d’emploi », a-t-il ajouté.

Le premier tour des élections brésiliennes a lieu ce dimanche et le second tour le 30 octobre.

Articles récents