Les «quelques réservations» des hôtels de l'Algarve pour les deux longs week-ends à venir ont dû être annulées en raison des dernières restrictions de voyage municipales annoncées par le gouvernement portugais.

«Les gens ont été surpris et ont dû annuler leurs réservations», a déclaré à la radio TSF João Soares de l'Association des entreprises hôtelières du Portugal (AHP) et propriétaire d'un hôtel à Quarteira.

«Nous avons lancé des campagnes et proposé des prix spéciaux dans l'espoir que les gens viennent, mais cela ne fonctionne pas.»

Elidérico Viegas, président de l’association des hôteliers de l’Algarve (AHETA), a déclaré que les restrictions avaient anéanti tous les espoirs que ces longs week-ends fériés puissent fournir un «oxygène» indispensable aux hôtels de la région.

Désormais, ils se concentrent sur la saison des fêtes à un moment où environ 80% des hôtels sont fermés.

«Les hôteliers attendent des nouvelles (du gouvernement) sur Noël et le nouvel an pour savoir comment procéder», a déclaré Viegas.

Cependant, le Premier ministre António Costa a déjà admis que les mesures de l'état d'urgence se dérouleraient probablement à Noël et au Nouvel An.

Le patron de l'AHETA affirme que la crise provoquée par la pandémie aura un impact durable sur le secteur hôtelier et «il nous faudra trois à quatre ans pour revenir au genre de chiffres dont nous bénéficions dans le passé», a-t-il conclu.

michael.bruxo@algarveresident.com