Le Portugal a maintenu les restrictions de voyage à destination et en provenance du Brésil et du Royaume-Uni, a annoncé le gouvernement, selon l’agence de presse Lusa.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé samedi dans un communiqué que les restrictions du trafic aérien restent en vigueur jusqu’au 16 mars et que les vols à destination et en provenance du Brésil et du Royaume-Uni sont suspendus.

Les vols, à destination et en provenance du Portugal continental, et à destination et en provenance des pays appartenant à l’Union européenne et des pays associés à l’espace Schengen, sont autorisés.

Les voyages «exclusivement essentiels» à destination et en provenance de pays qui ne font pas partie de l’Union européenne ou qui ne sont pas associés à l’espace Schengen sont également autorisés, ainsi que le soutien au retour des ressortissants ou de ceux qui résident légalement au Portugal, a rapporté l’agence de presse Lusa. .

Les passagers, à l’exception des enfants de moins de deux ans, doivent présenter un test PCR négatif, effectué 72 heures avant le départ.

L’embarquement est également autorisé pour les ressortissants de pays tiers résidant légalement dans le pays, selon le ministère de l’Administration interne. Le gouvernement autorise également les vols pour le rapatriement des citoyens étrangers qui se trouvent au Portugal continental.

Les citoyens des pays où le taux d’incidence est égal ou supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants, doivent s’auto-isoler pendant 14 jours, «sauf pour les déplacements essentiels sur le territoire national, certifiés par un billet aller-retour ne dépassant pas 48 heures» en plus de présenter le test.