L'administration fiscale et douanière (AT) a terminé 2019 avec 228 travailleurs de plus, mais le nombre de procédures disciplinaires engagées contre les agents des impôts a baissé de 18% par rapport à l'année précédente, à 135.

Le taux d'indiscipline est l'un des indicateurs publiés dans le rapport d'activités AT, récemment publié, mesuré par le nombre de procédures disciplinaires engagées contre le nombre total d'employés de l'administration fiscale et douanière, qui totalisait l'année dernière 11 243 employés.

Selon le document, ce taux d'indiscipline était de 1,5% en 2018 (le chiffre le plus élevé depuis 1012), tombant à 1,2% l'an dernier. Compte tenu du nombre de travailleurs AT au cours de ces années, la procédure disciplinaire engagée est passée de 165 à 135.

Malgré l'augmentation du nombre total de travailleurs, TA continue d'observer une aggravation de l'âge moyen de son personnel. Fin 2019, cet âge moyen s'élevait à 53,5 ans, ce qui représente une augmentation de 5,1 ans par rapport au chiffre enregistré fin 2012. En 2018, cet âge moyen était de 52,6 ans.

Les données disponibles indiquent que le niveau moyen d'ancienneté des travailleurs fiscaux était de 27,3 ans fin 2019, au-dessus des 26,7 ans enregistrés en 2018 et loin des 22,7 ans observés en 2012.

Au cours de ces sept années (entre 2012 et 2019), le taux de vieillissement, c'est-à-dire le nombre de travailleurs de plus de 55 ans par rapport au nombre total de salariés, a plus que doublé, passant de 24,1% à 50, 8%.

Dans le même temps, le taux d'emploi des jeunes (poids des salariés de moins de 25 ans selon l'univers total) est passé de 0,9% à 0,01% dans le même intervalle de temps.

Dans une analyse de la structure par âge des travailleurs, le plan d'activités AT pour 2020 indique que 24,9% des travailleurs ont entre 55 et 59 ans et que 22,4% sont âgés de 60 à 64 ans.

«Le fait que 64,7% des travailleurs d'AT soient âgés de 50 à 54 ans ou plus montre le niveau d'ancienneté dans l'organisation. Ces chiffres montrent une augmentation de 2,0 points de pourcentage par rapport à l'année précédente, justifiant ainsi l'augmentation de l'âge moyen de 52,6 ans en 2018 à 53,5 ans en 2019 », indique le document.

Cette situation conduit AT à souligner que «afin d'assurer la continuité des services fonctionnant avec les niveaux d'efficacité et de qualité souhaités, une augmentation du nombre de travailleurs sur la carte du personnel était souhaitable dans la planification pour l'année 2020».

Cependant, compte tenu des «limitations existantes dans le recrutement de nouvelles ressources humaines», la carte du personnel pour 2020 intégrée dans ce plan, indique le même nombre d'emplois enregistrés fin 2019.

LT // MSF