En réponse aux questions soulevées par Lusa, la société a déclaré que « le premier semestre de cette année s’est terminé avec STCP atteignant 88% du niveau de demande de la même période de 2019 (pré-pandémie), en mode bus », après 84% ​​en le premier quart.

La compagnie a même noté que le 9 juin « elle a atteint un nouveau maximum quotidien, depuis le début de la pandémie, transportant plus de 250 000 passagers dans ses bus ».

Au total, au cours des six premiers mois de l’année, la STCP a transporté 33,2 millions de passagers dans ses bus, contre 37,5 millions enregistrés à la même période en 2019.

En juillet, la tendance s’est poursuivie puisque « la demande, en valeur absolue, s’établissait à 88 % par rapport à la même période en 2019, et il convient de noter que la demande moyenne le week-end, par jour, a déjà dépassé les 95 % par rapport à les mêmes jours en 2019 ».

Quant au transport en voiture électrique, il a atteint au cours des six premiers mois de 2022 69% de la demande « par rapport à la même période en 2019, où au premier trimestre la demande était d’environ 61% des passagers transportés ».

Cependant, STCP souligne que la ligne 22 « est suspendue en raison des travaux sur le Metro do Porto », impactant les chiffres de cette année.

Ainsi, au cours du premier semestre de l’année, 245 mille passagers ont été transportés (sur les lignes 1 et 18), alors qu’en 2019 355 mille ont été transportés (sur les lignes 1, 18 et 22) sur la même période.

La STCP souligne, dans sa réponse à Lusa, que sans compter la ligne 22, en mai « les lignes 1 et 18 ont transporté ensemble plus de passagers qu’en mai 2019 ».

Juillet, dans les tramways, « maintient la tendance croissante de la demande, se présentant comme le meilleur mois de l’année en cours, atteignant déjà 84% de passagers par rapport au même mois de 2019 », malgré la fermeture de la ligne 22.

Concernant les chiffres pour 2021 et 2020, le STCP a mentionné, dans sa réponse à Lusa, qu’il avait posé des questions sur les chiffres du premier semestre de l’année dernière, que les deux années les plus marquées par la pandémie « sont considérées comme des années d’exception ».

« Ils ne peuvent pas être comparables en termes de niveaux de demande, en raison de la situation pandémique dans laquelle s’est trouvé le pays et des différentes contraintes qui ont été mises en place durant ces deux années », pointe l’entreprise dirigée par Cristina Pimentel.

En 2021, la STCP, tant dans les bus que dans les tramways, a transporté 51 millions de passagers, en dessous du nombre record de 2019, avec 76,7 millions.

Les chiffres connus aujourd’hui, pour le premier semestre, pour l’ensemble de l’opération STCP, sont ainsi d’environ 43,5% de l’année complète 2019, selon les calculs de Lusa.

Mardi, Jornal de Notícias a rapporté que Metro do Porto a transporté 30,5 millions de passagers, soit une augmentation de 85,8 % par rapport à l’année dernière, toujours impacté par les mesures visant à contenir la pandémie de covid-19.

JE // MSP