Lisbonne, 08 juin 2020 (Lisbonne) –

La procédure pour procéder à cette vente aux enchères a été lancée par le gouvernement le 29 mai et, selon une source officielle du ministère de l'Environnement, l'appel d'offres aura lieu les 24 et 25 août.

Les candidats peuvent désormais soumettre leurs propositions avant le 31 juillet.

Lors d'une session transmise en ligne, lors du lancement de la procédure, le directeur des services électriques de la direction générale de l'énergie et de la géologie (DGEG), Carlos Magno, a déclaré que cette capacité sera disponible le 30 juin 2024. , notant que dans ce processus, compte tenu de l'enchère qui a eu lieu l'année dernière, il existe également un appel d'offres pour la capacité de stockage, que les concurrents peuvent ou non soumettre.

Dans une ordonnance du 29 mai, le gouvernement déclare que «les propositions d'acquisition dans le cadre de cette procédure ne peuvent pas, en vertu du règlement 2016/631 de la Commission européenne du 14 avril 2016, être inférieures à 10 MVA, aux points de connexion au réseau national de distribution, et 50 MVA, aux points de connexion au réseau national de transport, avec la limite maximale de la capacité mise aux enchères dans chaque lot auquel elle se rapporte ».

Dans le même document, le gouvernement établit que les propositions avec «prix variable pour différences» seront admises, selon lesquelles «le contractant reçoit un prix variable, positif ou négatif, sur le prix du marché qui est égal au prix de clôture de l'enchère», en euros par mégawatt / heure.

Des offres avec «compensation fixe au système électrique national (SEN)» seront également prises en considération, où le contractant «paie le prix de clôture de l'enchère à SEN, exprimé en (euros) / MW / an, en échange de la réception du prix du marché» .

Enfin, le jury examinera les propositions de «Prix Fixe de Flexibilité», où «le contractant reçoit le prix de clôture de l'enchère, exprimé en (euros) / MW / an, en échange du paiement au SEN d'une assurance de couverture des risques des prix de marché supérieurs au seuil d'activation défini et la réception du prix de marché, uniquement pour les concurrents qui envisagent d'installer un centre de production d'électricité solaire disposant d'un système de stockage, autonome ou intégré ».

Les candidats devront prouver qu'ils sont en mesure de garantir les droits sur le terrain qu'ils ont l'intention d'occuper pour la mise en place de centrales solaires et sont passibles de pénalités dans le dépôt qu'ils devront remettre s'ils ne répondent pas aux exigences imposées par l'État et qui ont déjà été publiées sur le site. DGEG.

Les promoteurs qui postulent pour ces projets ont également des délais d'obtention de licences et d'approbation environnementale pour les projets, allant de 18 à 48 mois, selon l'exigence demandée.

MPE (ALYN) // CSJ

Le délai de soumission pour l'enchère solaire en 12 lots commence aujourd'hui apparaît d'abord à Visão.