La saison, organisée par Santa Casa da Misericórdia de Lisboa, sous la direction artistique du chef Filipe Carvalheiro, «a opté pour un format exclusivement« en ligne », les concerts étant diffusés en« streaming »», a annoncé l’institution.

Les dix concerts prévus seront retransmis via la plateforme rtp.pt/play/palco/ et sur le ‘site’ de la saison, ainsi que les cinq séances d’appréciation musicale «Ouvidos para a Música», un cycle du chef d’orchestre Martin Sousa Tavares.

Les premières absolues font référence à des compositions de César Viana («Le temps de l'éventail – trois madrigaux japonais, sur des poèmes du XVIe siècle», commandée par l'Ensemble Ludovice pour cette saison), de Vasco Negreiros («Como uma Gota de Orvalho», sur la poésie de Kashmendra (XIe siècle) et l'intro grégorienne pour la fête de S.Francisco Xavier), et Miguel Resende Bastos, lauréat du prix Muse 2020.

Il y aura également des créations modernes de pièces de Francisco Sá Noronha, une version portugaise du Requiem, de Mozart, récupérée par l'ensemble Americantiga, et du Requiem de Manuel Mendes, le maître de l'École d'Évora, redécouvert par l'ensemble Officium.

Le lendemain 30, depuis l'église de S. Roque, le chef Jan Wierzba dirige l'Ensemble MPMP qui interprétera la pièce «Três Poemas de Eugénio de Andrade», de Miguel Resende Bastos, composée dans le cadre de la résidence du Prémio Musa 2020, que le jeune compositeur a remporté avec la pièce «Um Adeus aos Deuses».

Le même programme comprend la création moderne de deux messes de Francisco Sá Noronha (1820-1881).

L'organisation mentionne également un voyage avec l'Ensemble Ludovice de l'Europe à l'Est, au cours duquel vous entendrez de la musique baroque, contemporaine et traditionnelle asiatique.

Le groupe Avres Serva a récupéré des morceaux oubliés de musique sacrée portugaise des XVIIIe et XIXe siècles, qu'il présente en concert.

Un Concerto pour duo, de David Costa (hautbois) et Pedro Ferro (piano), sera entièrement dédié à des compositeurs portugais vivants: Anne Victorino d’Almeida, Nuno Côrte-Real, Sérgio Azevedo et Alfredo Teixeira.

Le groupe O Bando de Surunyo présentera «Corners of fire and ice», appelé «un voyage à travers certains des genres musicaux les plus importants cultivés en Italie et dans la péninsule ibérique, aux XVIe et XVIIe siècles, avec un accent particulier sur les œuvres dans lesquelles la femme est le protagoniste, intégrant différentes facettes de la condition humaine: résilience, empathie, sagesse, compassion, tendresse et foi ».

Outre l'église S. Roque, dans le Bairro Alto, à Lisbonne, les scénarios des concerts, «à huis clos», dus à la pandémie, sont le musée São Roque, adjacent à l'église, et le couvent São Pedro de Alcântara, de l'autre côté de la rue São Pedro de Alcântara.

L'affiche de la saison, dans son ensemble, comprend également l'orchestre baroque Casa da Música, Pedro Caldeira Cabral et Ducan Fox, en plus de l'ensemble MPMP, de l'ensemble Americantiga, du choeur Gulbenkian, de O Bando de Surunyo, de l'ensemble Aures Serva, Ensemble Ludovice, Duo David Costa et Pedro Ferro et Ensemble Officium.

Maestro Martim Sousa Tavares, qui dirige le cycle «Ouvidos para a Música», a souligné à l’agence Lusa que la transmission «en ligne» «permet de profiter de la saison en dehors de Lisbonne, en élargissant le public».

À propos du cycle «Ouvidos para a Música», Sousa Tavares, a déclaré qu'il «profitait» du numérique et comprend ce cycle «comme une série télévisée», qui abordera des questions d'actualité telles que «l'art et l'adversité», «la ville et les montagnes». »Sur« le récent départ des villes vers la campagne »,« les révolutions silencieuses »et, enfin,« Vox Populi », qui trouveront leur origine dans les questions posées par le public, auxquelles le chef d'orchestre répondra. "J'espère que ce sont des questions intéressantes et stimulantes", a-t-il déclaré.

Ce cycle comprend «des musiciens d'exception, dont le travail doit être connu», souligne le calendrier de la saison, regroupant les pianistes Rafael Azevedo, Philippe Marques, Duarte Pereira Martins, Mrika Sefa, Marisa Silva et Marta Menezes, ainsi que d'autres instrumentistes comme André Gaio Pereira (violon), David Silva, (flûte), Carolina Coimbra (harpe) Miguel Costa (clarinette) Daniel Bolito (violon), Francisco Berény (guitare) et José Carlos Araújo (orgue).

L'horaire est disponible sur https://tmsr.scml.pt/.

NL // MAG

Le contenu de la 32e saison de musique à São Roque s'ouvre vendredi dans une édition en «streaming» qui apparaît en premier dans Visão.