Plus de 26% des personnes au Portugal ont pris du poids pendant la pandémie, a révélé le programme national pour la promotion d’une alimentation saine, selon le site Web de médias locaux SIC noticias, des études ayant montré que l’obésité est un facteur de risque de COVID-19.

L’hôpital de São João, à Porto, un centre qui traite les cas d’obésité au Portugal, a vu une réduction spectaculaire du nombre de patients obèses en attente d’une première consultation, a également rapporté le SIC.

Selon l’Université de Caroline du Nord, les personnes obèses ont un risque supplémentaire de 48% de décès prématuré dû au COVID-19.

La Société portugaise pour l’étude de l’obésité a déclaré qu’il y avait encore des failles dans le contrôle et la lutte contre la maladie, y compris des difficultés d’accès aux médicaments. Selon SIC, ce n’est que lorsque vous êtes obèse morbide et que vous avez programmé un traitement chirurgical que les médicaments sont remboursés.

Il y a plus d’un million et demi de personnes obèses au Portugal, selon SIC.