Cette modification des mécanismes de soutien, dans le cadre de l’état d’urgence, en vigueur depuis mi-janvier, précise que le soutien aux travailleurs indépendants et aux entrepreneurs individuels (ENI) est accordé à «avec et sans comptabilité organisée et indépendamment de la travailleurs dépendants ».

Plus important encore, aux fins du calcul du soutien accordé dans le cadre du soutien extraordinaire à la réduction de l’activité économique du travailleur indépendant et de la mesure extraordinaire d’incitation à l’activité professionnelle, le diplôme définit que «la moyenne annualisée le revenu du travailleur dans l’année est considéré comme 2019 ».

La publication de ce diplôme intervient un jour après, lors d’une audition parlementaire, des membres du Gouvernement demandent aux députés de clarifier les changements qu’ils ont approuvés aux soutiens, avec le PS votant contre, et que l’exécutif a renvoyé à la Cour constitutionnelle, considérant que ils impliquent un changement «structurel».

La ministre du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale, Ana Mendes Godinho, et le ministre d’État, de l’Économie et de la Transition numérique, Pedro Siza Vieira, lors d’une audition conjointe, à la demande du PSD, sur la réponse économique et sociale à la pandémie du covid -19, a fait valoir qu’il s’agissait d’un changement «structurel» dans la base de calcul du soutien, et pour le système informatique de la sécurité sociale, en plus des «effets déloyaux» pour les travailleurs.

Le ministre du Travail a défendu qu’avec ces changements, le soutien commence à prendre en compte la facturation, y compris le volume des ventes de services et de biens, au lieu du revenu pertinent pour la Sécurité sociale, sans prendre en compte l’ensemble de la carrière contributive.

Le député BE José Soeiro, lors de la même audition, a assuré que la modification législative n’implique «aucun changement structurel» dans le système ou dans les formules de calcul, soulignant que seule l’année du revenu de référence pour l’aide aux travailleurs indépendants change, une idée qui a également été défendue par le député CDS-PP João Almeida.

Mercredi dernier, le Premier ministre a annoncé son intention de demander l’inspection successive du diplôme, avec des amendements approuvés par le parlement, à la Cour constitutionnelle.

Vice-président (DF / PD) // MSF

Le contenu Covid-19: Le soutien aux indépendants calculé avec les résultats 2019 en vigueur le jeudi 5 apparaît en premier dans Visão.