«Le gouvernement est à l'aise avec la décision que pourrait prendre l'Assemblée de la République, car ce qui est en jeu, ce sont des doutes et des clarifications, dont nous sommes tous conscients», a supposé Mariana Vieira da Silva, interrogée par l'agence Lusa si le gouvernement envisage d'annuler l'application obligatoire du «Stayaway covid».

S'exprimant en marge de l'inauguration du 109ème Centre Local d'Appui à l'Intégration des Migrants (CLAIM), le Ministre d'Etat et la Présidence ont déclaré que le Gouvernement jugeait «nécessaire de franchir cette étape dans le sens où ce dialogue pourrait se faire dans l'espace approprié qui c'est le parlement ».

Le fonctionnaire a supposé que l'exécutif était "très à l'aise avec la décision du parlement sur cette question".

«Nous sommes dans une situation où il est nécessaire de définir des mesures progressivement. La réflexion que nous avons menée a porté sur l'importance de garantir de nouvelles mesures. Il y a des mesures qui, parce qu'elles affectent nos droits, nos libertés doivent être discutées au parlement et c'est ce que nous espérons », a-t-il justifié.

Mariana Vieira da Silva a déclaré que le gouvernement attend désormais «du parlement qu'il fasse les auditions qu'il doit faire, qu'il écoute les experts, écoute les épidémiologistes et évalue la gentillesse et la nécessité de la mesure».

«Beaucoup de doutes, nous avons tous et moi aussi, et c'est pourquoi le débat doit avoir lieu dans les institutions qui sont chargées de décider si, dans l'équilibre entre les droits et les besoins, si cette mesure vaut et a du sens, car les doutes nous les avons tous entendus et le gouvernement les a aussi. Ce sont des décisions très difficiles qui correspondent à de nombreuses autres décisions difficiles que nous avons prises », a-t-il supposé.

Le ministre a profité de la présence de journalistes pour appeler "tout le monde à télécharger l'application" en avertissant que "c'est un soutien aux médecins de santé publique qui font le suivi des contacts".

"Ce soutien technologique n'est pas tout, il n'a remplacé aucune des autres dimensions, mais il peut être important de contribuer à briser les chaînes de transmission", ont ajouté le ministre d'État et la présidence.

Interrogée pour savoir si le Gouvernement allait réduire sa présence lors d'événements dans tout le pays, Mariana Vieira da Silva a déclaré qu'elle "le faisait en permanence" puisque depuis le début de la pandémie "la participation publique des membres du Gouvernement diminuera considérablement".

«Maintenant, il y en a qui doivent être maintenus, le pays doit sentir que le gouvernement est présent sur tous les territoires. C'est une chose de réduire et on le réduit à une toute autre chose de cesser d'être présent et ce n'est pas non plus justifié puisque dans chaque endroit où l'on se trouve, les règles sont respectées, les distances sont respectées, les masques sont utilisés dans les espaces et les pièces sont ventilées » défendu.

Selon lui, «il y a des règles à suivre et tant qu'elles sont remplies, la vie doit aussi continuer», car il n'est pas question de «renoncer à vivre en société», mais, en ce moment, «il y a un ensemble de règles accomplir ».

IYN // JPS

Le contenu Covid-19: le gouvernement à l'aise avec toute décision de l'AR sur l'utilisation de l'application apparaît en premier dans Vision.