Ainsi, les entreprises couvertes par le régime mensuel de TVA ont jusqu'au 17 juillet pour soumettre la déclaration fiscale périodique du mois de mai 2020. Le délai d'envoi de la déclaration des opérations effectuées en juin est, quant à lui, prolongé jusqu'au 17 août.

Les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur à 650 milliers d'euros par an et qui, pour cette raison, peuvent s'inscrire dans le régime trimestriel, peuvent soumettre la déclaration de TVA pour la période d'avril à juin (deuxième trimestre) jusqu'au 22 août.

En ce qui concerne les paiements, l'ordonnance du secrétaire d'État aux Affaires fiscales, António Mendonça Mendes, prolonge le délai au 25 de chaque mois.

Ainsi, le paiement de la taxe déterminée dans les déclarations de TVA périodiques pour les mois de mai et juin peut être effectué jusqu'au 25 juillet et 25 août 2020, respectivement.

Le 25 août est la date limite pour le paiement de la taxe déterminée dans la déclaration de TVA périodique pour la période d'avril à juin 2020.

Cette mesure s'inscrit dans la logique de la prolongation des délais de réalisation de ces obligations fiscales qui a déjà eu lieu au cours des mois précédents, en raison de la situation exceptionnelle que traverse le pays en raison de la pandémie de Covid-19.

Cette extension des conditions de paiement "n'affecte pas la possibilité d'adhérer au régime de paiement échelonné applicable", qui permet aux entreprises de fractionner le paiement de la taxe en trois ou six tranches.

Les délais prévus par la loi pour l'envoi des déclarations périodiques sont fixés respectivement à 10 et 15 pour les régimes mensuel et trimestriel. Le paiement doit être effectué avant le 15 (mensuel) et le 20 (trimestriel).

Dans une information aux services, l'Autorité fiscale et douanière a en revanche besoin que le calcul de la taxe dans les déclarations périodiques de TVA pour les mois de février et mars 2020 (périodicité mensuelle) et la période de janvier à mars 2020 (périodicité trimestrielle), peut être effectuée sur la base des données contenues dans le système de facturation électronique, sans pièces justificatives, à savoir des rapprochements et des documents physiques.

Cette disposition s'applique aux contribuables qui, en 2019, n'ont pas atteint un chiffre d'affaires supérieur à 10 millions d'euros, qui ont démarré leur activité le 1er janvier 2020 ou après ou qui ont repris leur activité en ou après le 1er janvier 2020 et n'ont pas réalisé de chiffre d'affaires en 2019.

«Lorsque, en possession de toutes les pièces justificatives, il est nécessaire de régulariser la situation, une déclaration de remplacement périodique doit être soumise (celle préalablement déposée pour le mois de février ou mars ou le premier trimestre 2020), tout ajout ou pénalité, à condition que cette substitution et le paiement / ajustement de la taxe qui y est calculée se produisent jusqu'au 20 décembre 2020 », indique l'information d'AT.

LT // CSJ

Le contenu de Covid-19: Délai prolongé pour la soumission de la déclaration de TVA et du paiement apparaît en premier dans Vision.