Les autorités américaines ont retiré aujourd'hui l'alerte au tsunami émise pour l'Amérique centrale, couvrant le sud du Mexique et les côtes du Guatemala, d'El Salvador et du Honduras, après un fort tremblement de terre au Mexique.

Selon les informations publiées par le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique (PTWC), les informations disponibles nous permettent de conclure que "la menace du tsunami suite au tremblement de terre est passée".

Cependant, au moins trois personnes sont décédées des suites du séisme de magnitude 7,5 sur l'échelle de Richter, dont l'épicentre était à Oaxaca, dans le sud du Mexique.

Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a déclaré, cité par l'Associated Press (AP), qu'au moins une personne est décédée et une autre a été blessée suite à l'effondrement d'un immeuble à Santa María Huatulco, à Oaxaca, tandis qu'un autre décès a été enregistré après l'effondrement d'une maison à San Juan Ozolotepec (Oaxaca).

Le chef de l'Etat mexicain a ajouté qu'il y avait au moins 140 répliques.

Le gouverneur d'Oaxaca, Alejandro Murat Hinojosa, a également confirmé qu'une personne est décédée dans la municipalité de Crucecita, à la suite de l'effondrement d'un immeuble, qui l'a également blessé.

Ce responsable a également informé qu'un hôpital situé dans cette zone, dédié au traitement des patients infectés par le nouveau coronavirus, avait subi des dommages «structurels», ce qui a forcé l'évacuation du bâtiment.

La compagnie pétrolière d'État Petróleos Mexicanos (PEMEX) a signalé que le tremblement de terre avait provoqué un incendie dans la raffinerie installée dans le Pacifique, près de la côte de Salina Cruz, qui est relativement proche de l'épicentre du tremblement de terre, mais que l'incendie était presque éteint et qu'il n'y avait aucune trace de employés blessés.

Initialement, le United States Geological Survey (USGS) a attribué la magnitude de 7,7 sur l'échelle de Richter au fort choc, après l'avoir ensuite mise à jour à une magnitude de 7,4.

Par le biais du réseau social Twitter, le Service national de sismologie (SMN) a signalé, à son tour, qu'il avait enregistré un tremblement de terre de magnitude 7,1 sur l'échelle de Richter à 12 kilomètres au sud-est de la municipalité de Crucecita, dans l'État d'Oaxaca, et que le tremblement de terre a été ressenti dans plusieurs parties du Mexique, ce qui a déclenché une alerte sismique dans la capitale mexicaine.

Cette entité a également révisé la magnitude du séisme à 7,5 sur l'échelle de Richter.

La Protection civile a cependant signalé qu'au moins une réplique avait déjà été enregistrée, d'une magnitude de 3,5 sur l'échelle de Richter.

Le territoire mexicain est situé sur cinq plaques tectoniques.

En 2017, 471 personnes sont mortes au Mexique à la suite de trois tremblements de terre (de magnitude allant de 6,1 à 8,2) qui ont été enregistrés en quelques jours, les 7, 19 et 23 septembre.

Il s'agissait de la plus grande catastrophe naturelle du pays depuis le tremblement de terre de 1985, qui a tué des milliers de personnes à Mexico, la capitale du pays.

AFE (SCA) // JLG