La présentation du spectacle classique « Alice au pays des merveilles » et une nouvelle création de Luís Marrafa sont quelques-uns des spectacles que la Companhia Nacional de Bailado (CNB) présentera entre septembre et décembre, au cours de la saison 2021/2022.

Le nouveau directeur de CNB, Carlos Prado, qui a pris ses fonctions le 1er septembre, poursuivra la programmation que le directeur précédent, Sofia Campos, avait prévue jusqu’à la fin de l’année, indique la société dans un communiqué avec la saison, envoyé aujourd’hui à Agence portugaise.

Sur scène, la saison démarre le 23, avec le programme « Noite Branca », reporté depuis décembre 2020, en raison de la pandémie de covid-19, qui rassemble des œuvres de trois chorégraphes : « Concerto Barocco », ballet à l’esthétique néoclassique de George Balanchine, « Chostakovitch Pas de Deux », de Yannick Boquin, créé au Millennium Festival ao Largo, en juillet, et « Snow », une nouvelle création de Luís Marrafa pour CNB.

Le programme, qui célèbre la rencontre entre l’imagination et la technique qui font référence aux soi-disant « actes blancs » des ballets classiques, est présenté au Teatro Camões, du 23 septembre au 3 octobre, puis au Teatro Aveirense, le 9 octobre et , pour le Théâtre Municipal d’Ourém, le 16 octobre.

Du 16 au 31 octobre, au Teatro Camões, en pensant aux familles et au public des enfants et des jeunes, CNB présente le quatrième chapitre de la série « Planeta Dança », écrite, mise en scène et chorégraphiée par Sónia Baptista, poursuivant une proposition pour l’histoire de danse , divisé en chapitres indépendants, et à la fin il y aura un studio avec des danseurs de la compagnie.

En pensant à la période de Noël, en décembre, les classiques reviennent avec « Alice au pays des merveilles », une chorégraphie de Howard Quintero basée sur l’œuvre littéraire du même nom, de Lewis Carroll, avec une musique de Tchaïkovski, interprétée par l’Orchestre symphonique portugais.

La première a lieu le 4 décembre et le spectacle se déroule jusqu’au 23.

La veille de la première, le 3 décembre, il y aura une répétition générale de solidarité, une initiative de la Companhia Nacional de Bailado qui, depuis 2011, cherche à unir les publics et les causes sociales, en collectant des fonds pour aider les institutions de solidarité sociale à atteindre leurs objectifs. .

Hors scène, la nouvelle saison s’ouvre avec un cours public, avec entrée gratuite, le jeudi, à 10h00, au Teatro Camões, dans une initiative du programme Dance Approach, qui se répète le 19 octobre, invitant le public à regarder le premier moment de la journée de travail des danseurs du CNB, avec un cours de danse classique.

Le 3 novembre, le CNB ouvre les portes d’une répétition publique, en entrée libre, où le public pourra également assister aux processus de travail entre danseurs, chorégraphes et répéteurs.

Du 25 septembre au 31 octobre, le foyer du Teatro Camões reçoit l’exposition « Acqua Alta — Traverser le miroir », en partenariat avec le Festival International de Marionnettes et Formes Animées (FIMFA), proposant une expérience sensorielle de Réalité Augmentée (RA) conçue, produit et édité par Adrien M & Claire B et qui croise théâtre, danse, bande dessinée, animation et jeux vidéo.

A partir de septembre, le CNB poursuivra le cours théorique commencé en avril, « En termes de danse — création, transmission et pensée », dispensé par Maria José Fazenda, qui se déroulera jusqu’au 18 décembre.

La programmation numérique de CNB est également maintenue en parallèle tout au long de la nouvelle saison, avec l’Open Archive, libérée de la documentation des archives de l’entreprise, qui révèle une histoire de près de 44 ans et les « playlists », sur la plateforme musicale Spotify, organisée par le danseurs et équipe.

AG // MAG