«Les chiffres confirment la tendance des dernières semaines dans laquelle environ 90% des patients appartiennent à la région de Lisbonne et Vale do Tejo et sont situés principalement dans cinq municipalités de la zone métropolitaine de Lisbonne. Cela signifie, comme nous l'avons dit, que l'intervention spéciale adoptée vis-à-vis de cette région et en particulier de ces pays, que nous avons progressivement expliquée au cours de ces conférences de presse quotidiennes, est pleinement justifiée », a déclaré aujourd'hui la sous-secrétaire d'État à la Santé Jamila. Madère, lors de la conférence de presse, à Lisbonne, sur les dernières données sur la pandémie au Portugal.

Jamila Madeira a laissé une note d'appréciation et d'appréciation de l'effort et de l'engagement que les autorités locales mettent dans la mise en œuvre du plan actuel, dans l'accompagnement et le suivi de la situation avec les communautés et dans la mobilisation des ressources.

«Il n'est jamais trop de souligner et de louer le rôle des autorités de santé publique, ainsi que le rôle décisif des maires et des autorités locales, que ce soit des conseils municipaux ou des conseils paroissiaux dans cette dimension aussi (…), ce qui nous permet en cela comme en toute circonstance garantissant l'intervention de proximité à la mise en œuvre des mesures et leur pleine efficacité », a-t-il déclaré.

Selon le sous-secrétaire d'État à la Santé, les résultats que le Portugal a obtenus ces derniers mois en réponse à la pandémie sont également dus aux autorités locales.

"Nous sommes convaincus que, même dans les situations particulières encore mises en évidence dans la zone métropolitaine de Lisbonne, nous pourrons, avec une articulation que nous avons déjà sur le terrain et que nous avons renforcée chaque jour.

Pour les Portugais qui voyagent les jours fériés, Jamila Madeira a fait appel au sens civique de la population pour maintenir le respect des règles de distance, de protection individuelle et d'hygiène.

«À tous ceux qui profitent de ces vacances pour voyager et profiter de quelques jours de repos bien mérité en famille, on peut dire, profitez-en. Mais nous disons aussi que c'est à chacun de nous de continuer à assumer dans nos vies ce même sens de la responsabilité civique, que nous avions dans les moments précédents, et de continuer maintenant dans tous les moments et dans tous les contextes pour le garder avec discipline et respect des règles de distance , protection individuelle et hygiène. Solidarité au travail grâce aux réponses des réseaux sociaux et à l'affirmation de soi dans les actions de détention et de confinement », a-t-il déclaré.

Jamila Madeira a souligné que ce n'est qu'en maintenant cette discipline qu'il sera possible de donner au pays «la confiance et la tranquillité possibles» pour faire face à «la reprise économique exigeante qui nous attend».

«Je veux encore une fois renforcer l'appel que nous avons lancé à toutes les personnes qui respectent les indications des autorités de santé publique, que ce soit dans le respect des mesures de prévention et de protection, ou dans le strict respect des règles d'isolement. Le succès de la réponse de notre pays à cette crise passe également par cet engagement que nous devons tous avoir les uns envers les autres. Nous avons prouvé dès la première heure que nous pouvions le faire dans et hors de l'état d'urgence et les données du pays sont là pour le prouver », a-t-il déclaré.

La région de Lisbonne et de la vallée du Tage (LVT) continue de concentrer plus de 90% des cas quotidiens d'infection covid-19, enregistrant 283 des 310 nouvelles infections signalées, selon la direction générale de la santé.

Dans la zone métropolitaine de Lisbonne (AML), Sintra, qui est la deuxième municipalité avec le plus de cas et compte maintenant un total de 1 802, a dépassé Lisbonne dans le nombre quotidien de nouvelles infections, avec 48 autres signalées. Loures a 1 352 cas (+ 21), Amadora avec 1152 (+21), Odivelas avec 745 (+10), Cascais avec 681 (+15), Oeiras avec 530 (+9), Vila Franca de Xira reste avec 525 (aucun nouveau cas n'a été signalé depuis mercredi), Almada avec 488 (+7) et Seixal avec 480 (+7).

Le Portugal enregistre aujourd'hui 1.504 décès liés à la covid-19, sept de plus que mercredi, et 35.910 infectés, plus 310, selon le bulletin épidémiologique publié par la direction générale de la santé.

En comparaison avec les données de mercredi, qui ont enregistré 1 497 décès, il y a eu aujourd'hui une augmentation des décès de 0,46%. Les cas et les infections ont augmenté de 0,9%

Dans la région de Lisbonne et de la vallée du Tage, où il y a eu un plus grand nombre de foyers (14 161), il y a 283 cas d'infection de plus que mercredi (environ 2%).

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe a succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est devenu celui avec les cas les plus confirmés, mais avec moins de décès.

Le Portugal est entré le 3 mai dans une situation de calamité due à la pandémie, après trois périodes consécutives en état d'urgence depuis le 19 mars.

CCM (VAM / HN) // HB