«Nous prévoyons donc d'embaucher davantage de professionnels de la santé d'ici décembre, ainsi que l'intégration de professionnels embauchés en phase d'urgence. En d'autres termes, nous aurons une augmentation de 4,5% par rapport au budget approuvé pour 2020 », a déclaré la secrétaire d'État adjointe à la Santé, Jamila Madeira, lors de la conférence de presse quotidienne pour mettre à jour les informations concernant l'infection par le nouveau coronavirus (covid -19).

Jamila Madeira a estimé qu'avec l'augmentation des fonds pour la santé, le Portugal disposera «encore» de plus d'instruments pour continuer à investir dans ce secteur.

«Comme annoncé par le plan de stabilisation économique et social, cet investissement (504,4 millions d'euros) permettra de concrétiser les objectifs prioritaires que nous nous sommes fixés dans ce contexte d'urgences de santé publique, de reprise des activités de santé, de renforcement de la réponse à la médecine de soins intensifs, réponse du réseau des laboratoires, valorisation des professionnels du NHS et de la santé publique et renforcement des réseaux des systèmes d'information sanitaire », a expliqué le ministre.

Jamila Madeira a noté qu'en dépit de «l'effort de tous» pour que le Service national de santé (SNS) remplisse sa mission de réponse à la pandémie, le gouvernement souhaite aller «plus loin».

«Nous construisons, pierre par pierre, en engageant les ressources du pays et de nous tous dans ce qui est l'un des piliers de notre démocratie. Un SNS plus robuste, de plus en plus résilient et capable de continuer à transmettre la confiance et la sécurité dont les Portugais ont besoin et méritent pour faire face à l'avenir », a-t-il conclu.

Le Portugal enregistre aujourd'hui 1.504 décès liés à la covid-19, sept de plus que mercredi, et 35.910 infectés, plus 310, selon le bulletin épidémiologique publié par la direction générale de la santé.

En comparaison avec les données de mercredi, qui ont enregistré 1 497 décès, il y a eu aujourd'hui une augmentation des décès de 0,46%. Les cas et les infections ont augmenté de 0,9%

Dans la région de Lisbonne et de la vallée du Tage, où il y a eu un plus grand nombre de foyers (14 161), il y a 283 cas d'infection de plus que mercredi (environ 2%).

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe a succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est devenu celui avec les cas les plus confirmés, mais avec moins de décès.

Le Portugal est entré le 3 mai dans une situation de calamité due à la pandémie, après trois périodes consécutives en état d'urgence depuis le 19 mars.

CCM // HB