«Le gouvernement avait proposé, lors de la consultation publique, un modèle de renouvellement triennal, mais la proposition qui a été approuvée maintient le soutien quadriennal et biennal, tout en maintenant le principe fondamental: l’introduction pour la première fois de la possibilité de renouveler le soutien soutenu à travers un avis positif des commissions de suivi », a déclaré aujourd’hui la ministre de la Culture, Graça Fonseca, lors d’une audition à la commission parlementaire de la culture et de la communication.

Le 22 avril, lors d’une réunion du Conseil des ministres consacrée à la culture, le gouvernement a approuvé «le décret-loi qui modifie le régime du soutien financier de l’État aux arts visuels et du spectacle, qui vise à répondre à la nécessité de la consolidation durable des structures artistiques et la planification de ses activités, ainsi que la promotion et le développement de projets artistiques ».

Le ministre considère que la possibilité de renouveler un soutien soutenu « permet aux entités qui ont un soutien depuis quatre ans d’avoir une plus grande stabilité pendant huit ans, en maintenant la possibilité d’avoir un emploi beaucoup plus stable et avec des conditions de sécurité différentes ».

« Nous maintenons le même cadre de soutien pendant quatre ans pour soutenir la programmation financière des cinémas et des salles de cinéma », a-t-il ajouté.

Lors du Conseil des ministres du 22 avril, le décret-loi qui «crée et réglemente le soutien à la programmation des théâtres et des salles de cinéma» qui composent «le réseau portugais de théâtre et de cinéma» a également été approuvé.

Aujourd’hui, au Parlement, Graça Fonseca a expliqué que la phase d’accréditation s’ouvrira en juin, par la direction générale des arts, et que la phase composante de soutien à la programmation, à travers un concours avec un jury externe, s’ouvrira au dernier trimestre. de cette année.

« Il ouvrira au dernier trimestre de 2021 pour que des décisions puissent être prises au début de 2022 », a-t-il ajouté.

L’objectif est qu’au moins un théâtre ou cinéma-théâtre soit soutenu financièrement dans chacune des intercommunalités, soit «25 dans cette première phase».

La création du Réseau portugais du théâtre et du cinéma a été approuvée au parlement en juillet 2019, et promulguée par le président de la République un mois plus tard, « malgré les doutes sur la complexité du nouveau régime ».

JRS / SS // MAG