« Irmãos » est un « projet inédit et exclusif », qui est présenté le 8 octobre au Pavilhão Multiusos de Guimarães, dans le quartier de Braga, et le lendemain à l’Altice Arena, à Lisbonne, a annoncé le promoteur dans un communiqué.

« Pour ce spectacle, les artistes ont uni leurs passions et, ainsi, ont créé un répertoire plein de tubes, dans un registre informel, intime, emmenant le public à travers la samba, la pagode et le ‘chat’, toujours dans une détente et une joie qui caractérisent conversations entre amis », explique le promoteur, expliquant que le titre choisi, « Frères », « est, justement, un hommage à l’histoire d’amitié et d’union entre les artistes, qui réalisent désormais un vieux rêve et donnent vie à un long- projet souhaité, à travers la musique ».

Chanteur, compositeur, multi-instrumentiste et acteur Seu Jorge, 51 ans, a commencé sa carrière en 1997, lorsqu’il a rejoint le groupe Farofa Carioca, après avoir fait partie de la distribution de la pièce « A saga da farine » et participé à plusieurs productions de la Compagnie de Théâtre de l’Université d’État de Rio de Janeiro.

Son premier album solo, « Samba Esporte Fino », est sorti en 2001, avec maintenant 12 disques, entre enregistrés en studio et live.

Au Portugal, il fait ses débuts en 2005 en présentant son deuxième album, « Cru ». L’année dernière, Seu Jorge a participé à l’album « Fragma », d’Armanda Magalhães.

Alexandre Pires, 45 ans, est apparu sur la scène musicale brésilienne à la fin des années 1980 dans le groupe Só Pra Contrariar, un groupe formé avec son frère Fernando et son cousin Juliano.

En 1993, le groupe enregistre l’album « Que Se Chama Amor », et Alexandre quitte ce projet sept albums plus tard, entamant une carrière solo avec l’album « É Por Amor » (2001).

En 2003, Alexandre publie son troisième album solo, « Estrella Guia », auquel participent les Espagnols Rosario Flores et Alejandro Sanz.

Jusqu’au dernier album « DNA Musical », Alexandre Pires a enregistré environ 18 albums, en studio et en live, en portugais et en espagnol.

La plus récente performance d’Alexandre Pires au Portugal remonte à 2019 lorsqu’il a présenté à Lisbonne et Porto « O Baile do Nêgo Véio ».

NL // TDI