Les Pauliteiros de Miranda ont dansé dans la zone avant du pavillon du Portugal installé dans cette exposition mondiale le jour consacré aux Nations Unies et qui n’a pas laissé les visiteurs indifférents au son de la cornemuse, du coffre de guerre et de la grosse caisse. Le battement caractéristique des bâtons et des castagnettes en bois montre que le son est important pour ces danses ancestrales.

Malgré une certaine nervosité et une agitation initiale, entre les pièces de costume et l’accordage des instruments, les Pauliteiros de Miranda, dans le quartier de Bragança, n’ont pas laissé le générique entre les mains de quelqu’un d’autre, sachant que leur image fera le tour du monde, à travers une scène aussi « privilégiée » que soit l’Expo Dubaï 2020, à l’heure où ces danses revendiquent le statut de Patrimoine immatériel de l’humanité.

Les danses ou « cils » comme l’Assalto ao Castelo, 25 de Roda, Fado, font partie de son vaste répertoire basé sur le livre de chants traditionnels et les danses du Planalto Mirandês ont laissé indifférents ceux qui se sont rassemblés devant le pavillon portugais pour assister à cet événement .comme « unique ».

La jeune Gabriela Rodrigues est le porte-drapeau des Pauliteiros de Palaçolo, dans la municipalité de Miranda do Douro, et qui représente les différents groupes existant sur le territoire du Planalto Mirandês et qui garantit que porter ce symbole « est une énorme responsabilité ».

« C’est une grande responsabilité et surtout une grande fierté d’être un porte-drapeau des Pauliteiros. Je parle au nom de tout le monde quand je dis que la fierté est énorme de pouvoir emmener danses et costumes dans le monde entier », a-t-il souligné.

Pour Rui Preto, l’un des danseurs du groupe qui représente les Pauliteiros de Miranda à l’Expo Dubaï 2020, a déclaré qu’il y a beaucoup de responsabilités à chaque fois qu’il porte le costume Pauliteiro.

« Aujourd’hui, il y avait un peu de nervosité. Mais plus la nervosité est grande, plus le niveau de nos performances est élevé. Maintenant, nous espérons atteindre le niveau de Patrimoine immatériel de l’humanité », a souligné la danseuse.

Pour le commissaire général du Portugal pour l’Expo 2020 à Dubaï, Luís Castro Henriques, il n’y a pas de meilleure fenêtre et ce fut une « grande » opportunité pour les pauliteiros de Miranda de se montrer au monde.

« Expo Dubaï a déjà enregistré plus de 700 000 visiteurs, c’était une bonne occasion pour nos Pauliteiros de surprendre les visiteurs, ce qui leur donnera une grande force pour leur candidature au patrimoine immatériel de l’humanité, qui est actuellement en cours de promotion », a souligné le responsable.

Les Pauliteiros de Miranda do Douro, dont la candidature pour le patrimoine immatériel de l’humanité est en préparation, ont représenté aujourd’hui la destination Porto et le nord du Portugal à l’Expo 2020 Dubaï, avec deux représentations, dans une action conjointe de Porto et North Tourism [TPNP] et AICEP [Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal].

L’origine de la danse Pauliteiros ne fait pas consensus parmi les chercheurs.

« Celle-ci sera née à l’âge du fer, en Transylvanie, pour s’étendre plus tard à travers l’Europe », assurent certains.

Certains auteurs, comme l’abbé de Baçal, soutiennent que son origine est due à la danse guerrière classique à la Pyrrhus des Grecs.

Ce chercheur, aujourd’hui décédé et considéré comme l’une des plus grandes références ethnographiques du nord-est de Transmontano, a déclaré avoir vu peu de différences entre cette danse et la danse Pauliteiros, comme le remplacement des tuniques par des jupes, le bouclier par l’écharpe sur les épaules. , les chapeaux décorés et l’utilisation de la flûte pastorale.

Mais la danse des pauliteiros montre aussi des traces des danses populaires du sud de la France et de la danse du sabre des Suisses au Moyen Âge.

Les Romains seraient responsables de la propagation de la danse pyrrhique dans cette région.

Afin d’atteindre le statut tant souhaité de patrimoine mondial de l’humanité, l’inscription dans la matrice PCI – Inventaire national du patrimoine culturel immatériel a déjà été effectuée, puis ultérieurement avec les formalités de candidature. Cette inscription est obligatoire depuis 2018 et est pratiquement prête.

L’Expo 2020 Dubaï a la participation de 192 pays et est la première à avoir lieu au Moyen-Orient entre le 1er octobre et le 31 mars et est considérée comme « le grand événement à l’échelle mondiale après la pandémie ».

FYP // SF

Portugais/fin

Le contenu que Pauliteiros de Miranda suscite des applaudissements à Dubaï le jour des Nations Unies apparaît en premier à Visão.