Les réductions sur les autoroutes de la Costa de Prata, du Grand Porto et du Norte Litoral commenceront le 1er juillet 2021, et non en janvier, après un nouveau vote sur les amendements du PSD à l'OE2021.

La réduction des péages sur les autoroutes A22, A23, A24 et A25, qui font respectivement partie de l'Algarve, Beira Interior, Interior Norte et Beira Litoral / Beira Alta, respectivement, débutera en janvier, puisque les parties la partie de la proposition d'amendement au budget de l'État pour 2021 (OE2021) a échoué, qui faisait référence à l'entrée en vigueur le 1er juillet.

Le PSD a aujourd'hui porté ces deux propositions au vote en plénière, après que mercredi, la mesure avait conduit à une interruption des travaux à deux reprises puisque la rupture des articles avait entraîné l'approbation de la partie relative (dans les deux propositions). remises, mais le moyen de compenser la perte de revenus et les effets a été rejeté.

Lors du vote d'aujourd'hui et par rapport aux A22, A23, A24 et A25, une majorité de députés a dicté l'approbation de la partie de la proposition qui attribue une réduction de 50% sur le montant du péage, applicable à chaque transaction. La réduction passe à 75% pour les véhicules électriques et non polluants.

L'avance dans la partie de la mesure qui stipule que «le gouvernement peut, le cas échéant, renégocier les contrats avec les concessionnaires des autoroutes précitées jusqu'au 1er juillet 2021, en sauvegardant toujours l'intérêt de l'État» a été rejetée par la combinaison des voix contre PS, BE, PCP, PEV et Initiative libérale.

La participation aux effets (1er juillet 2021) a également été rejetée, ce qui rend les remises effectives en janvier.

Dans la proposition sur les autoroutes de la Costa de Prata, du Grand Porto et du Norte Litoral, les députés ont approuvé la partie relative aux remises, malgré le vote contre le PS et l'Initiative libérale et l'attention du PAN et de la députée non inscrite Cristina Rodrigues, et également la partie des effets prenant effet à compter du 1er juillet 2021.

Là aussi, la référence à la renégociation des contrats avec les concessionnaires des «autoroutes précitées jusqu'au 1er juillet 2021, a été rejetée, toujours dans l'intérêt de l'État».

Dans le débat qui a précédé ces votes, le secrétaire d'État aux Finances, João Nuno Mendes, a rappelé que la mesure génère une augmentation des dépenses de 1 500 millions d'euros dans les années à venir et «contrairement à la flexibilité des limites budgétaires approuvées dans l'Union européenne, qui sont pour lutter contre la crise, non pour réduire les péages ».

"C'est une mesure qui discrédite le budget de l'Etat et cherche à discréditer le pays dans le cadre des négociations européennes", a déclaré le secrétaire d'Etat, soulignant que c'est aussi une proposition qui "signale à tous les Portugais une capacité financière que le pays n'a pas il a »et« un calme que les Portugais ne croiront pas ».

João Nuno Mendes a également accusé le PSD d'avoir laissé derrière lui le principe de l'utilisateur-payeur qu'il a toujours défendu pour éviter l'accumulation de dettes «monstrueuses».

Le député PSD Afonso Oliveira a réfuté les critiques et a accusé le PS et le gouvernement d '«irresponsabilité» pour avoir contribué à une solution permettant la réduction en janvier et non après juillet.

Le parlement procède aujourd'hui au vote global final sur le budget de l'État pour 2021, le document étant assuré après que le PCP, la PEV et le PAN ont annoncé leur abstention.

LT / DF / JE / JF // MSF

Le contenu OE2021: Les réductions sur les ex-SCUT Costa da Prata, Grande Porto et Norte Litoral arrivent en juillet apparaissent en premier à Visão.