Aujourd'hui, les députés ont approuvé, dans la spécialité budgétaire, le renforcement proposé par le PCP des unités de santé publique, créant des vacances pour les médecins, les infirmières et les techniciens en santé environnementale selon les ratios approuvés il y a plus de 10 ans.

La proposition des communistes n'a été approuvée par la commission du budget et des finances qu'avec l'abstention du PSD, Enough et Initiative libérale et les votes en faveur des sièges restants.

Selon le texte de la proposition, «dans chaque service de santé publique, des postes sont créés correspondant aux professionnels nécessaires pour remplir les ratios définis» dans un décret-loi de 2009 qui détermine «un médecin ayant le diplôme de spécialiste de la santé publique par pour 25 000 habitants, une infirmière pour 30 000 habitants et un technicien d'hygiène du milieu pour 15 000 habitants ».

Dans l'exposé des motifs, le PCP souligne que ces ratios, bien qu'ils ne répondent pas aux besoins, ne sont pas encore satisfaits après une décennie d'application de la loi.

«Selon l'INE, il y a 10 295 909 habitants au Portugal, nous devrions donc avoir 412 médecins de santé publique, 343 infirmières et 686 techniciens en santé environnementale dans les équipes de santé publique», dit-il.

Cependant, le PCP cite les données de la Coordination nationale de la réforme de 2019, selon lesquelles «les équipes de santé publique comptent 307 médecins, 234 infirmières et 363 techniciens en santé environnementale».

«Le PCP propose que les professionnels de santé nécessaires soient embauchés pour qu'au moins le ratio établi soit atteint et que les équipes de santé publique disposent du nombre de travailleurs nécessaires pour lutter contre l'épidémie de Covid-19», peut-on lire dans la même note .

Il est essentiel, pour le parti, «que les équipes de santé publique disposent du nombre de professionnels de santé nécessaire pour agir rapidement dans l'identification des contacts et briser les chaînes de contagion».

Prévu dans l'OE2021, c'est maintenant que la date limite pour remplir ce renforcement est le 31 mars 2021, et les contrats de travail dans les fonctions publiques devraient être signés pour une durée indéterminée.

«Afin de pourvoir les postes vacants prévus au numéro précédent, des réserves de recrutement sont constituées à partir des listes de classement définitives des candidats admis aux appels d'offres précédents, sans préjudice de l'ouverture de nouvelles procédures d'appel d'offres lorsqu'elles s'avèrent nécessaires», précise-t-il également.

JF // JLS

Le contenu OE2021: Feu vert pour renforcer les unités de santé publique en fonction des ratios apparaît en premier dans Visão.