Manuel Queiró a été élu lors de l’Assemblée générale de mercredi, où les comptes consolidés et individuels de la société de transport public ont été approuvés et les membres des organes directeurs ont été élus.

Dans la réponse envoyée aujourd’hui à Lusa, l’opérateur indique que l’élection a entraîné une nouvelle composition du conseil d’administration, avec la réélection de deux membres du conseil d’administration précédent : Manuel Queiró, en tant que président exécutif, et Isabel Vilaça en tant que membre exécutif. , et un nouveau membre a été élu.

Manuel Queiró a été nommé, en 2019, à la présidence de la STCP, par la Chambre de Porto, en remplacement de Paulo Azevedo qui a démissionné en juin de la même année, ayant pris ses fonctions quelques jours après avoir été dans l’État et les six municipalités desservies par l’opérateur de transport. ont signé la convention de transfert de propriété de la société.

Dans la nouvelle composition du conseil d’administration, annoncée aujourd’hui par STCP, Rui Saraiva apparaît en tant que membre exécutif, poste qui était auparavant occupé par Ângelo Oliveira.

Contrairement à l’actuel, le précédent Conseil d’Administration de la STCP comptait deux membres non exécutifs.

Mercredi, dans un communiqué, la STCP a annoncé qu’en 2020, il y avait eu une baisse « jamais vue auparavant » de la demande, transportant 27,5 millions de passagers en moins et clôturant les comptes avec une perte d’environ 12 millions d’euros.

L’opérateur de transport public souligne que l’activité a été « fortement » affectée par la pandémie de Covid-19, alors qu’elle est restée active et a même augmenté son offre, à certaines périodes de l’année.

Selon les données publiées aujourd’hui, en 2020, STCP a transporté 49,2 millions de passagers, avec une réduction d’environ 27,5 millions (-35,8%) par rapport à 2019.

Cette baisse se reflète dans les comptes consolidés 2020, qui montrent que le chiffre d’affaires des prestations de transport a diminué de 17,3 millions d’euros (35,1 %) par rapport à 2019, atteignant la valeur de 32,1 millions d’euros, en ligne avec la baisse de la demande.

A ce résultat s’ajoute le fait qu’il n’y a pas eu d’augmentation des prix des titres de transport en 2020.

Le résultat net est également négatif de 12 millions d’euros, enregistrant une augmentation de 8,9 millions d’euros (-281%) par rapport à l’année précédente.

En termes d’investissements, plus de 17,9 millions d’euros ont été réalisés.

Depuis le début de l’année, STCP est dans la sphère intercommunale, la gestion de l’opérateur de transport public étant assumée par les communes de Porto, Gaia, Gondomar, Matosinhos, Valongo et Maia, qui ont signé le 28 août 2019 un protocole d’entente avec le gouvernement.

L’opérationnalisation du contrat d’intercommunalité, qui était prévue pour janvier 2020, est intervenue après, en décembre de la même année, que la Cour des comptes (TdC), qui analysait le processus depuis mars, a informé les communes que le processus pouvait aller avance même sans visa de cette entité et du ministre de l’Environnement, Matos Fernandes, ayant garanti que l’État assumerait le paiement des 15 millions d’euros de dette STCP et les paierait d’ici la fin de l’année.

Dans le mémorandum d’août 2019, il était prévu que, d’ici 2023, les six municipalités qui participent au capital de STCP investiront au moins 58,3 millions d’euros d’ici 2023, la Chambre de Porto étant l’actionnaire majoritaire, avec 53,69 % des parts. capital de la société.

Elle est suivie par la municipalité de Vila Nova de Gaia avec 12,04 %, Matosinhos avec 11,98 %, Maia avec 9,61 %, Gondomar avec 7,28 % et Valongo avec 5,40 % du capital social.

Porto sera la ville qui investira le plus d’argent (31,3 millions), avec Valongo en bas de tableau (3,1 millions).

STCP assure le transport public routier de voyageurs dans la zone métropolitaine de Porto, à titre exclusif dans les limites de la commune de Porto, et sous le régime général de concession dans les communes voisines — Matosinhos, Maia, Valongo, Gondomar et Vila Nova de Gaia.

La Chambre de Porto était chargée de nommer deux des trois membres du conseil d’administration de la STCP.

VSYM (ACG/ASA/PFT) // MSP

Contenu Manuel Queiró maintient l’administration de STCP, qui ne compte plus que trois membres, apparaît d’abord dans Visão.