Le Grand Prix de Poésie Teixeira de Pascoaes APE / Municipalité d’Amarante 2018/2019 a été décerné à l’unanimité par le jury, qui a souligné «la revisitation et le renouvellement des formes classiques, de l’élégie et du sonnet et, en particulier, le rapport avec la tradition camonienne» .

Selon une déclaration de l’APE, le jury, composé d’enseignants, de chercheurs et d’écrivains Clara Rocha, Isabel Cristina Mateus et José Tolentino Mendonça, «a également apprécié le jeu dialogique avec les auteurs du canon culturel occidental, ainsi que le pont interculturel avec l’Orient et Brésil « .

«Une vision ironique et auto-ironique de la contemporanéité a également été mise en évidence», ajoutent-ils dans les minutes.

L’ouvrage «Poemas reunidos», publié en 2018 par Assírio & Alvim, présente la poésie complète de Luís Filipe Castro Mendes revisitée par l’auteur, qui a supprimé certains poèmes et travaillé sur d’autres.

Le poète Nuno Júdice, qui signe la préface de l’œuvre, souligne que, bien qu’il ait publié des poèmes depuis les années 1960, c’est dans les années 1980 du siècle dernier que l’auteur suppose que son œuvre a acquis «une pleine identité personnelle, étant les ‘Six élégies «(1985) le premier moment de cette déclaration».

«Original, d’emblée, pour apparaître à un moment de la poésie portugaise où, loin des enjeux théoriques et formels qui dominaient la poésie de 1970 dans laquelle, chronologiquement, il s’inscrivait, il apparaît comme l’un de ceux qui prescrivent ce qu’on peut appeler un retour à une expression plus pure du lyrisme, dont l’élégie est l’un des modèles, renvoyant soit aux «  Élégies  » de Rilke, soit à un imaginaire associé à une expérience du monde marquée par la double expérience de l’amour et de la mort, réunissant ces contraires dans un conflit essentiel qui fait exploser le poème de façon dramatique », ajoute-t-il.

Le Grand Prix de Poésie Teixeira de Pascoaes de l’APE, de nature biennale, parrainé par la Mairie d’Amarante et d’une valeur monétaire de 12500 euros, a admis au concours des œuvres complètes de poésie ou des anthologies poétiques de l’auteur publiées dans les années 2018 et 2019, en portugais et par l’auteur portugais.

Luís Filipe Castro Mendes est né en 1950, a collaboré avec le journal Diário de Lisboa-Juvenil, notamment entre 1965 et 1967, diplômé en droit de l’Université de Lisbonne, ayant développé, depuis 1975, une carrière diplomatique, successivement à Luanda, Madrid et Paris.

Encadrée dans une esthétique post-moderniste, l’œuvre de Luís Filipe de Castro Mendes révèle un univers énigmatique, où la feinte et la sincérité, le romantique et le classique, la règle et le jeu sont présents.

Il a été créé en 1983 avec la publication de «From Recados», un travail qui problématise la relation entre le sujet et la réalité et la relation entre soi et l’autre.

Il a été ministre de la Culture du XXIe gouvernement constitutionnel, entre avril 2016 et octobre 2018.

AL // MAG