L’OCDE a amélioré ses projections pour l’économie portugaise, estimant désormais une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 3,7% cette année et de 4,9% l’année prochaine, toujours en deçà des attentes du gouvernement.

«Après une forte baisse en 2020, le PIB devrait augmenter de 3,7% en 2021 et de 4,9% en 2022», peut-on lire dans le rapport avec les prévisions économiques mondiales publiées aujourd’hui («Perspectives économiques») par l’Organisation de coopération et de développement économiques ( OCDE).

Les prévisions de l’OCDE se sont améliorées par rapport à celles publiées en décembre, lorsque l’organisation estimait que le PIB portugais augmenterait de 1,7% pour 2021 et de 1,9% pour 2022.

Malgré la révision à la hausse, les projections de l’OCDE restent inférieures à celles du gouvernement, qui estime une croissance de 4% pour 2021 et 4,9% pour 2022, le ministre des Finances, João Leão, s’exprimant déjà, dans une interview à Lusa, le espérance d’atteindre 5%.

Dans le rapport, l’OCDE met en évidence la croissance de la consommation, avec une réduction progressive de l’épargne, à mesure que la situation sanitaire s’améliore et que les mesures d’endiguement sont supprimées.

«La forte activité du secteur manufacturier et l’absorption des fonds de l’Union européenne soutiendront les investissements et les exportations», mais le tourisme et les services ne se redresseront «que progressivement, jusqu’à ce que la pandémie soit complètement sous contrôle», lit-on dans le chapitre consacré au Portugal .

L’OCDE estime que la politique budgétaire doit rester favorable jusqu’à ce que la reprise soit fermement engagée, « mais que le soutien financier doit être orienté vers les entreprises en difficulté qui ont encore des perspectives viables ».

«Accélérer la mise en œuvre du plan de relèvement et de résilience [PRR], tout en favorisant une régulation favorable à la concurrence, des gains d’efficacité dans les services publics et des investissements verts, elle sera fondamentale pour une reprise forte et durable », souligne l’organisation.

Dans le rapport, l’OCDE souligne également que l’augmentation du chômage, en particulier chez les jeunes et les travailleurs peu qualifiés, nécessite «de renforcer la capacité des services publics de l’emploi à soutenir la recherche d’emploi et la formation».

L’OCDE prévoit que le taux de chômage au Portugal sera de 7,4% cette année (contre 6,8% en 2020) et tombera à 7% en 2022.

Quant aux prévisions de l’économie portugaise d’autres organisations, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une croissance du PIB portugais de 3,9% en 2021 et de 4,8% en 2022, tandis que la Commission européenne estime respectivement 3,9% et 5,1%.

DF (JE) // MSF