1-1-e1669908198824-png
cheias-lisboa-2022-9001187-5713675-png

Lisbonne rend possible une proposition de 740 mille euros pour soutenir le commerce local

La proposition a été présentée aux députés municipaux en urgence, puisque le vote par l’exécutif du conseil municipal a eu lieu lundi et qu’il fallait qu’elle soit soumise à l’Assemblée municipale de Lisbonne d’ici la fin de l’année, et la dernière réunion de cet organe délibérant avant 2023 était ce mardi, qui a commencé avec deux heures de retard en raison d’incidents techniques avec une fuite dans le pipeline de l’EPAL – Empresa Portuguesa das Águas Livres.

Lundi, l’exécutif municipal a décidé à l’unanimité «d’allouer à Recuperar + | Programme de soutien au commerce local affecté par les intempéries qui ont frappé la municipalité de Lisbonne les 7, 8, 13 et 14 décembre 2022, l’allocation de 740 000 euros ».

La proposition a été présentée par la direction du PSD/CDS-PP, à la suite d’une réunion avec l’Union des associations du commerce et des services (UACS) et avec l’Association des hôtels, restaurants et services similaires du Portugal (AHRESP), qui a eu lieu samedi, avec la présence du maire de Lisbonne, Carlos Moedas (PSD), pour discuter d’un soutien pour répondre aux dégâts causés par les fortes pluies.

Une source du bureau de Carlos Moedas a déclaré à Lusa qu' »il y aura une nouvelle proposition de soutien, qui sera présentée mercredi prochain, et viendra compléter la valeur estimée de trois millions d’euros », expliquant que le soutien au commerce local a déjà avancé en raison de la urgence à soumettre à l’Assemblée municipale de Lisbonne, lors de la réunion d’aujourd’hui.

Lors de l’Assemblée municipale de Lisbonne, le CDS-PP a proposé des changements afin que « les critères soient plus objectifs » pour que les commerçants bénéficient de ce soutien, y compris pour couvrir les activités économiques entrées en vigueur cette année.

Ces amendements ont été approuvés à la majorité, BE s’étant abstenu et les députés municipaux restants votant pour. Du groupe municipal PS, Luís Coelho a déclaré que « cette proposition est très différente du montant annoncé d’au moins trois millions d’euros », indiquant que, si ce montant était déjà considéré comme « insignifiant » compte tenu du budget municipal de 1,3 milliards d’euros, le montant de 740 mille euros « est vraiment faible » pour venir en aide au nombre de commerçants blessés par les récentes pluies abondantes et persistantes.

En réponse, le conseiller à l’Économie, Diogo Moura (CDS-PP), a fait valoir que la proposition « est une première tranche de soutien », qui vise à aider rapidement les commerçants, dont « tout le monde est bénéficiaire », à travers une aide aux investissements. qu’ils doivent faire pour répondre aux dégâts des inondations.

« C’est le premier programme qui existe dans l’hémicycle de Lisbonne pour répondre aux intempéries », a renforcé l’édile.

Après le vote, qui a abouti à une approbation unanime, il y a eu des déclarations orales de vote, le chef du groupe municipal PS, Manuel Lage, soulignant « l’esprit de solidarité, d’aide, d’aide et non de partisanerie » dans la réponse de la municipalité à ceux qui ont souffert des récentes inondations dans la ville, « quelle que soit la valeur » de l’aide approuvée.

Pour le PSD, Carlos Reis a remercié le vote favorable du PS et fait part de son incompréhension face « au désaccord entre le sens de l’abstention et le vote favorable et une certaine exaltation qui semble artificielle ».

« O Récupérer + | Le programme de soutien à l’activité économique sur les effets des inondations vise à fournir un soutien financier pour les réparations, l’achat d’équipements, le remplacement des stocks endommagés ou les travaux nécessaires face aux dommages résultant des intempéries qui ont dévasté la municipalité de Lisbonne le 7, 8, 13 et 14 décembre », lit-on dans la proposition.

L’allocation est de 740 000 euros, mais peut être augmentée par décision du conseil municipal de Lisbonne, le soutien devant être en vigueur « jusqu’au 31 janvier 2023, ou jusqu’à l’épuisement de l’allocation respective, selon la première éventualité ».

Selon la proposition, « le soutien se traduit par l’attribution d’une contribution financière de 20% de la valeur de la réparation, de l’acquisition de matériel, du remplacement des « stocks » endommagés ou des travaux nécessaires (TVA non incluse) dans la limite maximale de 10 000 euros par candidat ».

Pour accéder à cette assistance, les commerçants doivent postuler et répondre aux critères d’éligibilité.

En début de semaine dernière, le maire de Lisbonne, qui gouverne sans majorité absolue, a annoncé son intention de créer un fonds d’au moins trois millions d’euros pour soutenir les commerçants et les particuliers qui ont subi des pertes dues aux intempéries.

Ce montant de trois millions d’euros « n’est pas un montant fixe », a indiqué le social-démocrate, notant qu’il dépendra de l’évaluation des pertes, qui court jusqu’au mercredi 21 décembre, via www.lisboa.pt/levantamento-damage.

Articles récents