Le centre hospitalier de Vila Nova de Gaia / Espinho (CHVNGE) ouvre aujourd'hui la nouvelle unité de soins intensifs, avec un investissement de 5,7 millions d'euros, et reçoit déjà les premiers patients, a déclaré une source de cet équipement à Lusa.

Cette unité, dans le quartier de Porto, a été construite en 90 jours et dispose de 28 lits, dont six chambres d'isolement, équipées de ventilateurs et de moniteurs ultramodernes, a indiqué l'hôpital.

Avec 1650 mètres carrés, l'USI aura une rénovation complète de l'air toutes les six minutes, des salles d'isolement à pression positive et négative, plus deux ECMO (dispositif de circulation extracorporelle essentiel pour le traitement des patients gravement malades) et de grandes surfaces pour les pauses et le travail pour les professionnels, «ayant garanti la lumière naturelle dans chaque espace», a-t-il expliqué.

L'unité, intégrée dans le nouveau bâtiment hospitalier, est adjacente au nouveau service des urgences, ce qui permet «fluidité et rapidité» dans l'intervention, avec un accès privilégié entre l'urgence, la zone orange du service des urgences et le service d'imagerie, a-t-il ajouté. .

CHVNGE a indiqué que l'USI, qui reçoit les premiers patients aujourd'hui à 08h00, avait un investissement de 5,7 millions d'euros, soit 3,3 canalisés vers les infrastructures et 2,4 vers les équipements.

Annoncé le 20 août 2020 par le Premier ministre António Costa, dans un espace encore à l'état brut, les travaux ont été livrés avant la date limite de 90 jours, permettant au CHVNGE de démarrer l'opération logistique pour équiper et commencer le transfert des patients dans le «temps record », a-t-il souligné.

«La nouvelle unité de soins intensifs représente également le premier moment de la phase C de la rénovation du CHVNGE, ayant été anticipée par le moment pandémique et permet une amélioration du nombre de lits en USI pour les patients covid-19 et non-covid-19, permettant désormais de libérer des espaces hôpital utilisé pour accompagner les patients covid-19: récupération de la salle d'opération, unité de soins post-anesthésiques et soins intermédiaires polyvalents, facilitant le remplacement des circuits préexistants », a-t-il souligné.

Le président du conseil d'administration du CHVNGE, Rui Guimarães, a souligné le soutien et l'engagement «décisif» des professionnels en une semaine lorsque l'hôpital a ouvert le nouveau service d'urgence et l'unité de soins intensifs.

"Il est à noter qu'en plus de démontrer une énorme capacité de dépassement, le fait qu'ils y soient parvenus dans un contexte de pandémie est absolument extraordinaire", a-t-il souligné.

Vendredi dernier, CHVNGE a ouvert la nouvelle urgence qui permet une augmentation de 50% de la capacité de service.

Il s'agit d'un nouveau service d'urgence d'environ 5 000 mètres carrés, alors que l'actuel en compte 1 900, et il s'agit d'une ancienne aspiration qui fait partie de la phase B du plan de construction du CHVNGE.

SVF // RBF

Le contenu de l'Hôpital de Gaia ouvre une nouvelle unité de soins intensifs et accueille les premiers patients à apparaître en premier dans Vision.