Neuf plages de la commune de Grândola "inaugurent" aujourd'hui la saison balnéaire sur la côte de l'Alentejo avec la surveillance des sauveteurs, dont Troia-Mar avec la plus grande capacité autorisée de 3 500 utilisateurs.

Les plages de Melides, Aberta-Nova, Carvalhal, Comporta, Galé-Fontainhas, Pego, Troia-Bico das Lulas, Troia-Mar et Camarinhas, dans la municipalité de Grândola, district de Setúbal, sont les premières de la côte de l'Alentejo à avoir présence de sauveteurs, à partir d'aujourd'hui jusqu'au 30 septembre.

Selon l'Agence portugaise de l'environnement (APA), les plages de Melides, Comporta, Carvalhal et Pego ont chacune une capacité maximale de 2000 utilisateurs, Troia-Bico das Lulas aura une capacité de 1900 personnes et Camarinha pour 1100 utilisateurs.

Puis, toujours dans la commune de Grândola, la plage de l'Atlantique, dont la saison balnéaire s'ouvre lundi et dure jusqu'au 15 septembre, et Troia-Galé, avec surveillance entre le 27 de ce mois et le 31 août, tous deux avec une capacité de 1 300 personnes chacune.

Dans la municipalité d'Odemira, où la saison balnéaire se déroule du lundi au 15 septembre, la plage de Furnas-Mar a la capacité la plus élevée, atteignant 1 500 utilisateurs, 100 de plus que la franchise, avec 1 400 , tandis que la plage de Furnas-Rio aura une capacité de 1 000 personnes et Malhão Norte de 800 personnes.

Selon la plage de l'APA, 700 utilisateurs peuvent être hébergés, Malhão Sul aura une capacité de 600, Zambujeira do Mar aura une capacité de 500 personnes, Almograve Norte de 300, Carvalhal de 200 et les plages d'Alteirinhos et d'Almograve Sul pour 100 personnes chacun.

Les plages de la commune de Santiago do Cacém sont surveillées par des sauveteurs entre le 20 de ce mois et le 15 septembre et peuvent accueillir simultanément 2 900 personnes.

Selon la proposition publiée sur le site Web de l'APA, la plage de la Costa de Santo André aura une capacité de 2500 personnes et Fonte do Cortiço aura une capacité de 400 personnes.

Dans la commune de Sines, dont la saison balnéaire s'étend du 27 juin au 27 septembre, les plages de Vasco da Gama et de São Torpes, réputées pour leur eau chaude et leur surf, auront chacune une capacité de 2000 personnes, suivies de la plage de Vieirinha / Vale Figueiros (1 300 utilisateurs), Ilha do Pessegueiro (700 personnes) et Grande de Porto Covo (300).

"Cette année, d'après ce que nous avons vu, lors des réunions avec les municipalités, il y aura un renforcement des sauveteurs, même sur certaines plages qui ne sont pas utilisées pour la baignade", a déclaré le commandant de la police maritime de Sines, Rui Filipe. .

En plus des sauveteurs, "qui sont embauchés par les concessionnaires ou par les municipalités", la capitainerie du port de Sines "garantit également la sécurité maritime et l'assistance aux baigneurs, via la station de sauvetage de Sines", a-t-il dit.

Cette année, en raison de la pandémie de Covid-19, "nous allons engager du personnel militaire qui exerce d'autres fonctions dans le capitanat pour patrouiller et surveiller la côte", a ajouté le capitaine en charge du port de Sines.

Le dispositif sera également renforcé avec des véhicules du programme de surveillance motorisée et avec six personnels de la Marine, deux de plus que l'an dernier.

«Comme l'année dernière, nous disposerons de deux véhicules tout terrain, du projet« Seawatch », qui seront stationnés à Vila Nova de Milfontes (Odemira), pour couvrir le sud et le nord de la zone de juridiction de la Capitania Port de Sines, et un renfort de six membres de la Marine », a-t-il expliqué.

En raison du nombre limité de baigneurs pour fréquenter les plages surveillées, le commandant de la police maritime de Sines a fait part de ses préoccupations concernant les «zones sans surveillance et les plages les plus isolées» de la côte de l'Alentejo, mettant en garde contre les restrictions de stationnement près des plages.

"Les gens ne devraient se garer que dans les endroits autorisés et s'ils décident d'aller dans des endroits où il n'y a pas de parking, nous devrons faire un contrôle pour éviter un stationnement désordonné et un nombre excessif de personnes sur les plages", a-t-il conclu.

Cette année, en raison de la pandémie de Covid-19, les zones de baignade sur la côte de l'Alentejo, avec un total de 30 plages, ont la capacité de recevoir simultanément 36 600 utilisateurs.

HYN // MLM

Le contenu Praias de Grândola «inaugurer» aujourd'hui la saison balnéaire sur la côte de l'Alentejo apparaît d'abord à Visão.