1-1-e1669908198824-png

Les exportations de meubles augmentent de 5 % jusqu’en juin par rapport à la valeur record de 2019

Dans un communiqué, l’Association portugaise de l’ameublement et des industries connexes (APIMA) déclare que ce résultat « confirme les perspectives de reprise de la croissance que le ‘cluster’ avait enregistrées au cours de la dernière décennie, même avec les impacts de la pandémie, avec une croissance de 5% par rapport au premier semestre 2019 ».

Selon lui, ces chiffres « révèlent la consolidation de la tendance d’affirmation internationale des secteurs, avec un accent sur les marchés français, espagnol et américain ».

Ainsi, entre janvier et juin 2022, les entreprises du ‘cluster’ ameublement et apparenté ont totalisé près de 1 000 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’étranger, dépassant de 9% les valeurs enregistrées à la même période l’année précédente, avec pour principal les marchés commerciaux du pôle ont affiché « une performance positive par rapport à l’année précédente ».

La France, responsable de 33,84 % des exportations nationales, a importé 6,66 % de plus qu’à la même période en 2021, suivie de l’Espagne, avec une part de 24,60 %. Le marché américain est resté le troisième marché le plus pertinent, enregistrant une variation sur un an de 38,66 %, suivi de l’Allemagne (4,70 %) et du Royaume-Uni (20,42 %).

Cité dans le communiqué, le président de l’APIMA se dit « satisfait des résultats obtenus, dans un environnement particulièrement difficile, marqué par la raréfaction des matières premières, les coûts de production et de transport ».

« Nous ne pouvons cependant pas croire que ces conditions n’affecteront pas sérieusement l’activité économique de ce ‘cluster' », souligne Joaquim Carneiro.

« En revanche, la reprise des grands salons internationaux, comme Maison&Objet, Tortona Design Week ou Portugal Home Week, s’avère extrêmement positive pour le ‘cluster’, car elle lui permet de présenter l’excellence de la production nationale et la complémentarité de son offre à l’international », ajoute-t-il, soulignant qu’il s’agit « d’un ‘cluster’ très exportateur qui voit dans les salons une énorme possibilité de conclure des affaires avec ses clients ».

Jusqu’en juin, la balance commerciale du secteur « est restée largement positive », à 401 millions d’euros, avec un taux de couverture des importations par les exportations de 169%.

« Ainsi – souligne l’association – « le ‘cluster’ du meuble et assimilé est l’un des plus exportateurs de l’économie nationale, avec environ 90% de la production destinée aux marchés étrangers ».

PD // EA

Articles récents