L'Ordre des dentistes (OMD) a annoncé aujourd'hui qu'il proposera au gouvernement d'allouer 30% de la taxe sur les boissons gazeuses aux soins de santé bucco-dentaire.

Selon l'OMD, il est nécessaire de créer «un poste spécifique dans le budget de l'État» pour la santé bucco-dentaire.

«Les Portugais ont le droit de savoir combien est investi dans la santé bucco-dentaire. Dans ce poste, la valeur de 30% de la taxe ajoutée sur les boissons sucrées devrait être incluse », a défendu le président de l'OMD, Miguel Pavão, cité dans un communiqué publié par l'ordre, le jour de la tenue du 29e Congrès.

Le revenu total de cette taxe sera, selon le budget de l'Etat pour cette année, 84,9 millions d'euros, ce qui signifie que les 30% proposés représenteraient plus de 25 millions d'euros alloués à la santé bucco-dentaire et serviraient également à reformuler le chèque. dentiste et de créer une carrière particulière pour les médecins participant au programme «Santé bucco-dentaire pour tous dans le service national de santé», selon les comptes de l'Ordre.

"Il est également nécessaire d'envisager des soins bucco-dentaires pour les personnes atteintes de diabète et d'encourager la prévention et l'alphabétisation parmi les couches de population les plus défavorisées socialement", a souligné le président de l'OMD.

Le congrès se déroule exclusivement en ligne, en raison des restrictions imposées par la pandémie de covid-19 et compte 51 conférenciers et 26 modérateurs, avec près de 3000 dentistes et plus de 400 assistantes dentaires inscrits, selon les chiffres publiés par l'organisation.

«C'est une année sans précédent pour la dentisterie, dans laquelle pour la première fois dans l'histoire les dentistes voient leur activité suspendue», a déclaré l'OMD.

Pour Miguel Pavão, l'avenir est préoccupant, car "une grave crise économique, financière et sociale" est attendue.

«Nous ne pouvons nous empêcher d'être réalistes et de réaliser que les temps difficiles sont aussi des temps de changement. Des changements qui sont nécessaires et qui doivent être faits », a-t-il défendu.

Le président a également estimé que les professionnels de santé qu'il représente devraient être traités «à égalité de droits et avoir la priorité dans la vaccination contre la grippe saisonnière et dans le vaccin tant attendu du Covid-19».

Miguel Pavão a salué «la capacité de réaction, de préparation et de collaboration des dentistes», se référant au soutien qu'ils ont fourni «dès la première heure», avec le don d'équipement de protection individuelle aux soins d'urgence de l'hôpital du NHS et comment plus 500 professionnels ont rejoint la ligne SNS24 et plus récemment dans la collaboration pour lutter contre l'épidémie dans le nord du pays, avec 258 médecins soutenant ARS Norte.

AH // JMR

Le contenu Les dentistes veulent 30% de la taxe sur les boissons gazeuses destinées à la santé bucco-dentaire apparaît en premier dans Vision.